Magazine Société

sécession ordinaire

Publié le 24 septembre 2009 par Hoplite

« Outre Manche, les policiers doivent désormais suivre des « cours de conscience du ramadan » et éviter de procéder à des arrestations durant cette période. En Belgique, le bourgmestre « socialiste » de Mollenbeek, Philippe Moureaux, interdit aux flics en patrouille de manger ou boire du du lever au coucher du soleil afin de « respecter les sensibilités musulmanes » et de ne pas « les provoquer par des violations du ramadan en public. » (Rivarol 09/09)

« Des émeutes ont eu lieu les 26 et 27 août à Mollenbeek et Anderlecht. Seule la presse écrite en a parlé, pas un mot au JT. Le mercredi 26/08, des « jeunes » ont jeté divers projectiles sur des policiers devant la station de métro Aumale à Anderlecht. Voici déjà une semaine qu’ils tentaient d’attirer la police dans des guets-apens, après avoir inondé les rues d’huile ou d’essence. Le jeudi 27/08, des « jeunes » incendient des pneus au milieu de la rue de Riaucourt à Anderlecht. Arrivés sur les lieux, les pompiers sont lapidés. Sept patrouilles de police se rendent sur les lieux mais reculent devant une centaine de sauvages. Ceux-ci forcent les portes d’un immeuble résidentiel, se précipitent dans la cour intérieure et incendient ou démolissent six voitures. Les vandales sont encagoulés, armés de barres de fer et de cocktails molotov. Le journal La dernière heure révèle ensuite que la police a reçu des consignes : « Ne pas faire de vagues, ne pas contrôler, ne pas intervenir même s’ils sont des dizaines à se rassembler, ne pas dresser de PV pour outrage, ou même après avoir reçu un pavé. » Le quotidien précise encore : « Le 30/08, une patrouille a voulu contrôler le conducteur d’une moto qui roulait de manière dangereuse. Le motard a pris la fuite et s’est réfugié auprès de jeunes. Profitant du nombre, ils ont empêché le contrôle. Motif invoqué : on ne contrôle pas pendant le ramadan. » Le 08/09, malgré un black out médiatique systématique, les télévisions Belges ont bien du révéler que, depuis deux jours, des bandes ethniques s’affrontaient dans différentes rues « multiculturelles » de Bruxelles en tirant à la Kalachnikov. Des centaines de douilles retrouvées sur place. Le premier soir, la police s’est rendue sur les lieux, mais devant « l’hostilité » rencontrée, a abandonné l’endroit. Le second soir, elle a attendue que la zone de tirs retrouve son calme avant de s’y rendre… » (Rivarol 09/09)

Vauréal (Val-d’Oise) – Une rixe impliquant une centaine de « jeunes » a éclaté mardi soir dans le quartier des Toupets, opposant deux bandes rivales, l’une de Vauréal et l’autre de Jouy-le-Moutier. Un jeune a été blessé par balle. Une enquête pour tentative d’homicide et attroupement armé a été ouverte par la gendarmerie du Val-d’Oise. Caillassés à leur arrivée sur les lieux, les pompiers n’ont pu secourir le blessé que sous la protection des forces de police et de gendarmerie, envoyées en nombre afin de rétablir l’ordre. Mais selon le Parisien, aucune interpellation n’aurait eu lieu. (source)

couv_nouveau_vivre_ensemble.jpg
Dôle- Un salon de coiffure et quatre voitures calcinés, plusieurs autres véhicules dégradés, des policiers et des pompiers attaqués à coups de pierres et de cocktails Molotov, des rues barrées par des poubelles enflammées… pendant quelques heures, dimanche soir, le quartier des Mesnils-Pasteur a renoué avec ses heures les plus sombres. Tout a commencé en tout début d'après-midi lorsque les policiers sont alertés par des habitants qu'un individu circule à tombeau ouvert en moto dans les rues du quartier. Les gardiens de la paix interviennent pour mettre fin à ce type de rodéo, malheureusement fréquent sur le quartier. Avenue de Verdun, le motard percute la fourgonnette d'un habitant. Lorsque les policiers arrivent sur place, le blessé a disparu et les forces de l'ordre sont accueillies par un groupe d'individus hostiles. Le blessé, un homme de 18 ans bien connu des services de police, sera interpellé à l'hôpital de… Besançon et placé en garde à vue au commissariat de Dole. Sur le quartier, tout va dégénérer quelques heures plus tard. Des poubelles sont incendiées et, vers 21 heures, un fourgon essuie un premier jet de pierres qui fait voler en éclats une vitre du véhicule. Vers 22 heures, ce sont cette fois des cocktails Molotov qui sont lancés en direction d'une patrouille. Deux voitures stationnées le long du salon de coiffure du centre commercial sont incendiées. Le feu se propage rapidement au bâtiment, qui sera entièrement détruit. Une partie des habitants de la tour toute proche est évacuée, les autres restant confinés dans leurs appartements. Deux autres véhicules seront incendiés au pied de l'autre tour, sur le parking de la rue du Maréchal-Leclerc, où plusieurs voitures seront dégradées. Les émeutiers, tous encagoulés et gantés, se dispersent ensuite rapidement. (source)

Emblématique de ces quartiers livrés aux mafias de dealers, la cité des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis, est tout entière dédiée au trafic : sur le parking, les voitures des consommateurs et des grossistes défilent, venues de toute la France. De nombreux appartements squattés font office de laboratoire de drogue. Des hommes armés sont postés aux fenêtres, tandis que des gamins arpentent les allées pour signaler toute arrivée suspecte. Une organisation sans faille, au service d’un marché juteux : chaque cage d’escalier rapporterait 3.000 euro net par jour. La police laisse-t-elle les trafics prospérer, totalement ou partiellement ? C’est ce qu’affirme un contributeur du Bondy Blog qui rapporte le témoignage d’un habitant de la Courneuve : « une policière m’a dit qu’on leur (les forces de l’ordre) demandait de laisser les mecs faire leur truc pour avoir la paix ».(Source)

Mollenbeek (Belgique) - Dans la rue Vanderstichelen, où ont éclaté les perturbations, personne ne parle. Le quartier est sensible et abrite plusieurs bandes. Un commerçant congolais ne cache pas sa peur et confirme le climat de haute tension. «Dès que j’ai vu les policiers en train de se bagarrer avec les jeunes, j’ai compris que quelque chose n’allait pas. Depuis que le ramadan a commencé, il y a des bagarres presque tous les jours. J’ai pris la fuite». Au lendemain des événements, une réunion de crise a eu lieu. Policiers et animateurs de quartier étaient réunis autour du bourgmestre, le socialiste Philippe Moureaux. «Je sentais venir les événements depuis un certain temps. Beaucoup de quartiers bruxellois sont extrêmement nerveux depuis la fin août. Je n’ai pas d’explication précise, c’est juste un constat», a déclaré le bourgmestre. Plus inquiétant, les révélations du commandant des pompiers de Bruxelles, qui conseille de ne pas intervenir dans ce genre d’émeute. «Ce n’est malheureusement pas exceptionnel. Le mieux est d’essayer de partir et de ne pas intervenir», a-t-il indiqué. «Ces faits graves et répétés ces dernières semaines ne peuvent rester sans réaction au risque de voir bientôt des zones entières de la capitale incontrôlables par les forces de l’ordre. Il est absolument nécessaire que les policiers soient en mesure de maintenir la sécurité partout dans la capitale», a commenté le sénateur Alain Destexhe. De son côté, le Vlaams Belang a demandé, si nécessaire, l’intervention temporaire de l’armée. En moins de 4 ans, la population de Molenbeek a augmenté de 10%. (source)

Norvège - Des musulmans réclament la prohibition de l'alcool pour "faciliter leur intégration". Une façon de mener le djihad est de poser des bombes. Une autre façon est de constamment faire pression pour des accommodements islamiques. En Norvège, des musulmans font pression pour la prohibition de l'alcool car ça les rend mal à l’aise que les gens autour d'eux consomment. «Les musulmans veulent avoir des jours sans alcool dans les discothèques. Il devrait y avoir des jours où les gens peuvent se rendre aux restaurants et discothèques et où il y a une interdiction totale sur l'alcool», dit l'une des musulmanes qui milite pour une réforme politique. Jusqu'à présent, Hege Storhaug des Services des droits de la personne a rejeté une telle demande.« Ils ont tout le temps des règles spéciales», explique Storhaug, «et nous refusons les exigences particulières. Cela divise la société et l’islam obtient une plus grande visibilité dans l'espace public. Les gens imposent leurs opinions religieuses aux autres. La conséquence la plus extrême est que cela mène à l'islamisation de la société».

«Les musulmans arrivent toujours avec des demandes spéciales», dit-elle. «Nous n'entendons jamais parler des catholiques, des juifs, des hindous, etc.» (source)

Si vous n'êtes pas convaincu (!), si vous avez encore des doutes sur la stratégie de secession des communautés musulmanes en Europe et ailleurs, lisez cela: tout y est. (Point de bascule, excellent site Quebecois de réinformation)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Florence & Mickael, outre mode !

    Florence Mickael, outre mode

    Ampleur prévisible de l'écho planétaire pour feu Jackson.Revenir à l'essentiel : trois bon vieux CD du "popiste" sacré, à défaut de vinyles, pour réécouter, en... Lire la suite

    Par  Decrauze
    SOCIÉTÉ
  • Hortefeux, scène de racisme ordinaire...

    Quand Brice Hortefeux dérapeenvoyé par lemondefr. - L'info internationale vidéo. La barbarie, lorsqu'elle acquiert sa perfection, sa forme achevée, se... Lire la suite

    Par  Kasparov
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Sécession belge

    Il semblerait que la division de la Belgique soit envisagée, du moins par les écrivains dont parle Quel avenir pour la Belgique ? Lire la suite

    Par  Christophefaurie
    SOCIÉTÉ
  • Scène de racisme ordinaire

    en Sarkozie Hortefeux tel qu'en lui-même et les autres qui lui caressent la joue comme on caresse un chien. A vomir ! C'est comment qu'on freine, j'aimerais... Lire la suite

    Par  Ruminances
    CARICATURES, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Retour du fachisme ordinaire…

    Retour fachisme ordinaire…

    .« Nous ne sommes pas un groupuscule » Fabrice ROBERT, Le Bloc identitaire.. (Un Mouvement pour une France…à vomir). . La semaine dernière, Brice Hortefeux... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Philippe moureaux : bhv ne doit plus être un obstacle

    Philippe moureaux doit plus être obstacle

    BHV NE DOIT PLUS ÊTRE UN OBSTACLE POUR PHILIPPE MOUREAUX !Bien placé pour en parler, tu parles... Philippe MOUREAUX : "Oui, on scindera un jour BHV" ! Lire la suite

    Par  Mj1729
    FRANCE, INFO LOCALE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • D'une seule voix

    D'une seule voix

    - LE 11 NOV. AU CINEMA par duneseulevoixlefilm Israéliens et Palestiniens, juifs, chrétiens et musulmans, ils sont avant tout musiciens. Lire la suite

    Par  Kak94
    CINÉMA, CULTURE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ

A propos de l’auteur


Hoplite 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine