Magazine Poésie

Hypocondrie

Par Deathpoe

Quelle connerie, je préfère fermer deux portes plutôt qu'une sur le parking désert. Demandez-vous donc ce que vous avez, finalement, à apportez aux autres. Nous nous dirigeons satisfaits vers une routine fadasse faite d'argent et d'hypothèses tellement tangibles que ça en devient poilant. Vous dessinez vous même vos propres barreaux et je remplacerai les bougies fanées par des néons pâles de chambre d'hôpital. Plus rien même ne vaudrait la peine de suivre la course du mégot à travers la nuit sans étoile, puisque chacun ne remarque que ses propres yeux. Je brûlerai mes doigts pour n'être plus capable de rien, ni d'entente ni de parole. Désirez-vous l'ivresse, la fuite du statique, le plaisir du présent? C'en est ridicule, levons mon verre à cette raillerie impitoyable.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deathpoe 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines