Magazine

La petite reine veut en profiter

Publié le 24 septembre 2009 par Bordeaux7

La petite reine veut en profiterL’association Vélo-cité veut utiliser l’initiative nationale pour promouvoir l’utilisation de la bicyclette dans un cadre urbain

Faire du vélo c’est bien. En faire en ville plutôt que de prendre sa voiture c’est encore mieux même si cela peut sembler à certains un peu plus difficile dans des conditions de trafic dense. C’est vrai qu’il est plus facile de circuler dans le vieux Bordeaux que sur les boulevards au guidon de sa bicyclette. Pour pallier cette appréhension légitime, l’association Vélo-Cité a décidé de lancer un programme payant intitulé «remise en selle». Le but est simple, il s’agit d’aider les cyclistes qui savent pédaler mais qui hésitent à le faire en ville. « On veut montrer à ces cyclistes qu’il n’est pas dangereux de circuler en ville», explique Didier Feneron, président de Vélo-Cité. L’association propose des conseils en déplacements, un rappel du code de la route et de la législation et d’autres dispositions. Toujours dans l’optique d’aider ceux qui veulent enfourcher quotidiennement leur vélo plutôt que de le laisser dans le garage en attendant la sortie du dimanche, Vélo-cité propose le bus cycliste. L’idée est de prendre en charge gratuitement les salariés qui souhaitent faire leur trajet domicile travail à vélo. Des membres de l’association seront chargés de les accompagner sur un trajet précis et leur donneront des conseils afin de faciliter leur circulation. « Nous avons dégagé trois grands axes, Ravezies-centre-ville, Mérignac-cité administrative, et Haut-Cenon-Jardin public. à chaque fois des bénévoles, qui empruntent eux-mêmes le parcours, accompagneront ceux qui le désirent », rappelle Didier Feneron. Dernier axe de travail de l’association, une sensibilisation des moniteurs d’auto-école. Il est vrai que les candidats au permis de conduire, absorbés et stressés qu’ils sont par un environnement urbain où la vigilance doit être de mise, n’ont pas toujours le réflexe de faire attention au vélo. Que ce soit dans les giratoires, dans les rues étroites, lors des ouvertures de portières ou même pour des stationnements sur les bandes cyclables. « Nous avons fait parvenir une centaine de lettres aux auto-écoles pour les sensibiliser sur ses sujets », ajoute le président de Vélo-Cité.
Nicolas Cendrès

Info : www.velo-cite.org


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte