Magazine Culture

Les Plastiscines, condamnées à l’exil ?

Publié le 25 septembre 2009 par Boris Tampigny

plasticines1

Elles sont 4, elles sont françaises, elles ont débarqué de nulle part en mars 2007 en même temps que les Naast, Second Sex et autres BB Brunes, tous représentant fièrement la “nouvelle scène rock parisienne”. Les Plastiscines ont divisé les amateurs de rock français en s’affichant à la une du magazine Rock & Folk mais elles ont su séduire le public américain dès la sortie de l’album LP1.

Retombées dans l’anonymat après seulement quelques mois, les quatre filles sont donc parties secrètement enregistrer un deuxième album aux États-Unis, avec la complicité du producteur aguerri Butch Walker (Avril Lavigne, Pink, Katy Perry). Elles signent un contrat juteux avec Nylon, un magazine de mode qui se lance dans l’industrie musicale, et sortent le titre Barcelona en avril 2009, un nouveau single qui affole la blogosphère mais qui laisse de marbre les médias français. Baptisé About Love, le deuxième album du quatuor parisien sort exclusivement de l’autre côté de l’Atlantique, ce qui confirme l’indifférence générale de la part de l’Hexagone.

Pourtant, le groupe s’est relevé de l’échec de son premier opus et propose désormais des chansons diablement efficaces qui méritent amplement qu’on y prête davantage attention, comme le titre Bitch. Mais rien n’y fait, la sortie du disque n’est pas prévue pour tout de suite en France et l’excellent single Barcelona vient seulement d’apparaître sur les plateformes de téléchargement, près de six mois après les Américains. Il faudra sûrement attendre que les Plastiscines connaissent le succès à l’échelle internationale pour que les médias français daignent s’intéresser à leur cas. En attendant, le groupe suscite toujours un engouement énorme aux Etats-Unis puisqu’elles ont tourné dans plusieurs épisodes de la série branchée Gossip Girl


<


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Boris Tampigny 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines