Magazine Internet

Tumblr : un tumblelog très prometteur

Publié le 26 septembre 2009 par Maccimum

Lancé en 2007, Tumblr (prononcez « teumbleur ») tire son nom du verbe anglais « tumble » qui signifie « tomber en cascade », « dégringoler ». C’est bien l’idée forte qui se dégage de Tumblr : la notion d’immédiateté associée à celle d’un savant désordre.

Si l’on en croit la page d’accueil, « Tumblr… est la meilleure façon de vous exprimer. Tumblr vous permet de partager sans effort du texte, des photos, des citations, des liens, de la musique et des vidéos, et ce, à partir de votre navigateur, téléphone, ordinateur de bureau, courriel, où que vous soyez. Personnalisez tout. Modifiez les couleurs de votre thème ainsi que les balises HTML. Vous pouvez même utiliser votre propre nom de domaine. »

Comme l’indique cette description, Tumblr ouvre réellement de nouvelles possibilités d’expression online pour publier et relayer l’actualité.

tumblr-tumblelog

Mais, c’est quoi au juste Tumblr ?

En bref, Tumblr est un service de microblogging, à mi-chemin entre le blog, le microblog et le lifestreaming. On pourrait même dire que Tumblr est la synthèse réussie de ces trois types de services.

Voici les principaux atouts de Tumblr :

  • Publication d’articles sans limitation de taille (les notes vocales via téléphone mobile sont également publiables) ;
  • Partage de tous types de contenus (liens hypertexte, texte, photos, fichiers audios ou vidéos, citations…)
  • Publication par email ou depuis un téléphone portable ;
  • Agrégation de flux de différents services : Twitter, Vimeo ou YouTube. Possibilité de re-publier vers ces différentes plate-formes ;
  • Personnalisation de votre thème à loisir. Plus de 180 thèmes sont actuellement disponibles. Vous pouvez même créer votre propre thème via le code HTML.
  • Possibilité d’utiliser son propre domaine ou sous-domaine.

On l’aura compris, Tumblr est un formidable agrégateurs de contenus. Il agrège toutes vos traces (mais aussi celles de vos followers) éparpillées sur la toile, de la simple navigation à l’écriture d’un blog et exporte les contenus créés vers les autres plateformes. Ainsi, Tumblr réorganise vos productions numériques – comme sur un blog – tout en facilitant le partage de contenu – à l’image de Twitter. C’est en quelque sorte un service de LifeStream qui vous permet de regrouper toute votre “vie numérique” en un lieu unique. Et pour retrouver Tumblr possède même son propre moteur de recherche en temps réel : Tumblr Wire.

Tumblr appartient donc à la famille récente des tumblelog*, une variante du blogging qui favorise l’édition de notes prises à la volée dans le but de partager rapidement des idées, des découvertes, des créations. Une manière de « bloguer » qui pourrait séduire bien des internautes, à mi-chemin entre un blog classique et un compte Twitter.

Pour tout dire, Tumblr n’est pas le premier du genre. On pourrait également citer Anarchaia, Posterous, Storytlr

En conclusion, Tumblr est beaucoup plus puissant et donc beaucoup plus intéressant que Twitter, sans être pour autant plus compliqué à utiliser, bien au contraire. Un bémol toutefois : l’audience de Tumblr est encore faible, même si ce nouveau type de microblogging est en passe de venir — selon certains — la nouvelle coqueluche du web.

Pour en savoir plus sur Tumblr, je vous conseille la lecture de l’article d’analyse publié par Evelyne Broudoux, Maitre de conférences en SIC: « L’exercice autoritatif du blogueur et le genre éditorial : un exemple avec le microblogging de Tumblr ». Un article bien documenté dont voici le résumé :

« Cet article (…) se positionne comme étape intermédiaire dans une recherche sur les notions de «publication», de «réseaux sociaux» et de «web documentaire». Il se propose de questionner ici le conditionnement du genre éditorial par l’outil de communication qui formate les échanges en ligne, et ce à partir de quatre mois d’observation participante avec un outil de microblogging (Tumblr) en 2008. »

Un article bien documenté dont voici le résumé sur ArchivSIC : « Cet article, à paraitre dans la revue Itinéraires LTC, se positionne comme étape intermédiaire dans une recherche sur les notions de « publication », de « réseaux sociaux » et de « web documentaire ». Il se propose de questionner ici le conditionnement du genre éditorial par l’outil de communication qui formate les échanges en ligne, et ce à partir de quatre mois d’observation participante avec un outil de microblogging (Tumblr) en 2008. »

——
* Définition Wikipédia : Un tumblelog (de l’anglais a-tumble : pêle-mêle et log : journal de bord) est une variante du blog, qui favorise l’édition de billets plus courts, de natures plus diverses (liens, images, vidéos, citations, dialogues, etc.) par rapport aux billets observés traditionnellement sur la blogosphère, qui sont davantage rédigés. Contrairement aux blogs traditionnels, ce format est souvent utilisé par des auteurs pour partager créations, découvertes et expériences sans donner de commentaire. Pour faire simple, le site tumblr.com décrit le concept comme étant au blog ce que le scrapbooking est au journal.
——
maccimum-sign-blogPour tous renseignements complémentaires, contactez-nous :
www.maccimum.fr (communication globale, tous supports, tous médias).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (10)

A propos de l’auteur


Maccimum 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine