Magazine Côté Femmes

Comment faire le ménage vite fait, bien fait? (Partie 1)

Publié le 27 septembre 2009 par Imparfaiteetalors
Si je cherche encore le parfait équilibre entre mon boulot à trois jours par semaine et notre projet d'écriture à Anik et moi, il y a tout de même une idée pour laquelle je me congratule chaleureusement. Une idée de génie pour laquelle PapaZen et moi ne manquons jamais de nous faire un "high five" chaque deux semaines... et j'ai nommé notre femme de ménage!
D'accord, elle n'est venue qu'une seule fois...
D'accord, on a passé une heure à libérer les planchers et les surfaces avant qu'elle n'arrive (j'assumerais plutôt mal le fait qu'elle se tape une dépression en constatant notre fouillis :oS).
Mais nous y voyons déjà plusieurs points positifs!
  1. Ça motive les filles à ramasser leur chambre et la salle de jeux (ben quoi? leur dire que madame S. ne nettoiera pas les pièces qui sont dans un état lamentable est un petit mensonge qui ne tuera pas personne...)
  2. Ça nous motive, PapaZen et moi, à remettre les choses à leur place (on s'encourage comme on peut!).
  3. Ça nous donne (enfin!) le sentiment de prendre le dessus. C'est bon pour le moral de ne s'occuper que du "petit ménage"!
  4. Ça nous permet d'utiliser le vrai potentiel des fins de semaine (à savoir de se reposer pardi!)
Et savez-vous ce qu'elle nous a dit madame S.? Que même si notre maison est grande, que le ménage n'est pas trop compliqué à faire.
Et pourquoi elle nous a dit ça madame S.? (roulement de tambour et 10 points pour Julie ici présente). Parce qu'on n'a pas de bibelots!!!
Et qu'est-ce qu'on répond à PapaZen qui trouve que notre maison n'est pas assez décorée (il a un petit côté féminin charmant, ne trouvez-vous pas?)? On lui dit qu'il devra les magasiner ces bibelots et aussi les épousseter lui-même sans quoi madame S. va nous charger un supplément.
Bref, je suis une femme nettement plus épanouie depuis que madame S. partage nos vies! Et j'atteins littéralement les sommets de la pyramide de Maslow depuis que j'ai appris l'origine de la poussière domestique! En fait, j'ai longtemps pensé que la fréquence à laquelle PapaZen et moi nous adonnions à nos devoirs domestiques était en cause. Mais non! Il n'y a qu'à lire le récent billet de Monsieur Réponse pour se défaire une fois pour toutes de ce sentiment de culpabilité pervers. La poussière vient du Japon. Vous ne le saviez pas?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imparfaiteetalors 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte