Magazine France

Pittsburgh: le sommet du G20 n'a pas déçu

Publié le 27 septembre 2009 par Juan

Pittsburgh: le sommet du G20 n'a pas déçu
Les dirigeants des Etats membres du G20 se sont quittés vendredi soir, après quelques négociations de communiqués de presse et photographies de sourire. Le sommet n'a pas déçu. On en attendait pas grand chose.
La croissance économique doit être "équilibrée"
Dans leur communiqué officiel de vendredi, les dirigeants du G20 s'engagent sur une "croissance équilibrée", et une coordination de leurs politiques budgétaires, monétaires, de change, commerciales et structurelles. Ils affichent surtout de belles intentions : "Nous devons passer de sources publiques à des sources privées de la demande, instaurer un modèle de croissance plus durable et plus équilibrée dans tous les pays et réduire les déséquilibres de développement". La régulation passera aussi, selon eux, par un renforcement du rôle du Fonds Monétaire International.

"Nous demandons au FMI d'aider nos ministres des finances et gouverneurs de banques centrales dans ce processus d'évaluation mutuelle (...).. Nos ministres des finances et gouverneurs de banques centrales définiront ce processus plus précisément lors de leur réunion de novembre et nous dresserons un bilan des résultats de cette première évaluation mutuelle lors de notre prochain sommet.
"Nous avons pris l'engagement d'un transfert de quotes-parts au profit des pays émergents et en développement dynamiques d'au moins 5% depuis les pays sur-répresentés vers les pays sous-répresentés en utilisant la formule actuelle des quotes-parts comme la base de notre travail.
La régulation financière sera timide
"Nous nous sommes engagés à agir ensemble pour élever les normes en matière de capitaux, pour mettre en œuvre des normes internationales strictes en matière de rémunérations afin de mettre un terme aux pratiques qui entraînent une prise de risques excessive, pour améliorer le marché de gré à gré des produits dérivés et pour créer des instruments plus puissants pour assurer que les grandes sociétés multinationales assument la responsabilité des risques qu'elles prennent".
En matière de bonus, le G20 a repris à son compte les recommandations de la FSA britannique, à savoir du 9 août dernier : les bonus ne pourraient plus être garantis au-delà d'un an (quelles sanctions ?). Entre 40% et 60% de ces primes devront être étalées sur trois ans au moins. Et au moins 50% de la part variable du salaire doit être versée sous forme d'actions. Aucun plafonnement, ni en pourcentage des revenus de l'établissement, ni individuels n'est proposé ni recommandé. En matière prudentielle, les dirigeants du G20 restent prudents. S'ils souhaitent que de nouvelles exigences en capitaux propres pour les banques soient introduites, elles le seront progressivement, "afin de ne pas contrecarrer les efforts de reprise" (dixit Le Figaro).
Les pays pauvres et le climatont été les "oubliés du sommet".
"Les dirigeants du G20 se sont concentrés sur des sujets comme les bonus et la rémunération, et non sur les besoins de 1,4 milliard de gens qui vivent avec moins de 1,25 dollar par jour dont la vie même est menacée par la crise économique"
, a regretté le représentant d'un ONG. Côté climat, le bilan est maigre. On attendait des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et, surtout, des engagements financiers pour les tenir, comme par exemple une aide aux pays pauvres. La rencontre internationale mardi à l'ONU avait déjà été un échec. Celle de Pittsburgh le fut aussi.
Sans surprise, des manifestants anti-G20 se sont faits tirés dessus à coups de balles de plastique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pittsburgh : le vacarme sur les bonus ne fait plus recette

    Pittsburgh vacarme bonus fait plus recette

    Les dirigeants des Etats membres du G20 se sont donc retrouvés pour le sommet à Pittsburgh jeudi 24 septembre. Depuis un an, Nicolas Sarkozy a placé la... Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Pittsburgh : vers un G vain ?

    Pittsburgh vers vain

    Le monde ne peut se permettre un G20 pour rien. Les discussions du G20 de Pittsburgh font craindre des résultats a minima. La position européenne n’est... Lire la suite

    Par  Ps76
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le G20, un "formidable succès"...

    G20, "formidable succès"...

    Bertrand : "Le G20 est un véritable succès..."envoyé par politistution. - L'info video en direct. Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Sarkozy au G20, 8 jours après...

    Sarkozy G20, jours après...

    L'Elysée a cru bon de diffuser un "making of" de l'interview enregistrée de Nicolas Sarkozy par David Pujadas et Laurence Ferrari le 23 septembre dernier.... Lire la suite

    Par  Juan
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Sarkozy : G20-Q !

    Sarkozy G20-Q

    J'ai une passion honteuse pour les jeux de mots foireux et les bides qui s'ensuivent. Je sais, c'est pathologique, mais je ne me soigne pas. Lire la suite

    Par  Dominik89
    CARICATURES, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • L'avis autorisé : G20, l'ultimatum de Sarkozy !

    L'avis autorisé G20, l'ultimatum Sarkozy

    Nicolas Sarkozy a menacé de quitter le G20 s'il n'y avait pas de résultat, chiche ? Lire la suite

    Par  Dominik89
    CARICATURES, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Barack Obama absent du G20

    Barack Obama absent

    Ce devait être le sommet annonciateur d’un modèle économique nouveau et d’une sortie de crise prochaine, mais les grands de ce monde ont visiblement du mal à... Lire la suite

    Par  Jeunegarde
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Juan 51287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog