Magazine Poésie

Closed

Par Lucifiote111

   CLOSED
   Libre circulation des hommes sans souci

   L’ouverture des frontières est quasi garantie

  Mais pour certain pays il semble ici aussi

  Que c’est de marche arrière qu’ils ont pris le parti.

   En Hollande après les tulipes et le fromage

    Il existe des plantes à un certain usage

     Vendues dans des boutiques appelées ‘coffee’

   Et pour certains frontaliers ça facilite la vie !

Touristes assidus, Belges et Français

  Ils étaient nombreux à se bousculer

     Aux portes de ces lieux particuliers

   Où ils allaient acheter de quoi se défoncer.

Mais les papis hollandais commencent à fatiguer

Et se sentent agressés, énervés dérangés

Par ces touristes spéciaux au look de drogué

Qui se pointent chaque jour en files plus serrées.

Interdire les coffee-shop aux étrangers

Ca fait longtemps qu’ils en parlaient 

Et ils ont l’air cette fois-ci carrément décidés

A garder tous leurs stocks d’herbe et de THC.

100 % Hollandais carte d’identité obligée

Sinon rentre chez toi avec tous tes billets

Car ils sont tous en train de s’aligner

Sur un refus de vente si tu parles français.

Ou allemand, italien, portugais…

L’Edam ou le Gouda ne vont pas consoler

Et tu ne peux plus guère que te naturaliser

Pour espérer goûter aux ‘produits protégés !’

Alors tu te mets à rêver d’un truc réservé

Juste pour toi Français histoire de les narguer

Que tu vendrais direct sous leurs yeux et leurs nez

Et qu’une loi spéciale leur interdirait de toucher.

Frustration au sommet et chasse à la fumette

Quinze kilomètres à faire une fois la douane passée,

C’est sûr que pour aller acheter ta boulette

Tu vas devoir hélas un peu plus cavaler !


http://www.etoile-blog.com
http://www.annuaireblogs.org  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lucifiote111 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines