Magazine Environnement

L’attention émue de Pierre Lieutaghi

Publié le 28 septembre 2009 par Ecosapiens

chien-broutantCela fait partie des plaisirs surprenant des week-ends ensoleillés: faire le tri parmi toutes les choses reçues et accumulées sans discernement pendant les derniers mois. Outre les editos de Vif-Argent, la lettre de la Nef, que je lis toujours avec 3 mois de retard, il y aussi quelques magazines auxquels nous sommes abonnés mais pour lesquels, malheureusement, nous manquons de temps.

L’excellente revue Nature & Progrès (un article sur les huîtres tripolïdes qui mériterait d’être prochainement sur eco-SAPIENS), les dossiers consciencieux de La Revue Durable, et, pour le plaisr du naturaliste en herbe que je suis, la géniale revue (également suisse) La Salamandre.

Dans le dernier numéro, consacré au sureau, il y avait un CD audio offert. J’avais bien tilté sur ce nom qui m’était familier de Pierre Lieutaghi, mais ne sachant quand trouver une heure d’attention (ô misère des temps présents que de manquer de temps présent…) le CD a rejoint un coin poussiéreux d’armoire poussiéreuse.

Reporté sine die.

Mais ce week-end, après avoir ramassé quelques faines pour les faire griller, j’ai trouvé cette heure de disponibilité.

Si j’avais plaisir à lire l’ethno-botaniste dont j’ai déjà parlé ici, j’en éprouve davantage à l’écouter. L’homme est malin, d’un savoir ecyclopédique (» c’est parce que j’écris»  répond-il simplement à ce compliment) et dit des choses remarquables sur la nature. Loin des banalités, Bien loin des banalités.

J’ignore si l’on peut se procurer ce reportage radio autrement que par La Salamandre (sinon abonnez-vous !) mais je crois que les réflexions amenées innocemment par Pierre Lieutaghi sont capables de déboussoler le plus culotté des « défenseurs de la nature» .

Bien entendu, il ironise sur les arbres en ville qui, à force d’habitude, sont devenus un « mobilier urbain qui a la bonté de faire des feuilles« . Mais il décèle bien que chez chaque être humain, il existe encore un lien inconscient au vivant.

Exemple: vous attendez dans la salle d’attente du dentiste et vous vous interrogez sur la plante en pot. Est-ce une vraie ? Est-ce une fausse ? Discrètement, vous tentez de casser une foliole pour jauger la marchandise. Quelle déception, quel sentiment de vide quand vous comprenez que c’est un ersatz. Quel sentiment de sérénité et d’apaisement quand vous voyez que la plante est bien réelle.

Pour Pierre Lieutaghi, la Nature est avant tout productrice de signes. Plus il y a de signes, plus on peut faire des relations. Et plus on peut développer l’intelligence. Conclusion numéro un : l’atteinte à la biodiversité, c’est bien l’atteinte à l’intelligence ! Conclusion numéro deux: le vivant est encore capable d’interpréter ces signes.

Les exemples classiques des chiens broutant la pariétaire ou du mouton la fougère pour soigner tel trouble ou tel parasite doivent être compris en ce sens. Le savoir « vivant»  existe et l’être humain a sa propre manière de conserver ce savoir.

Bien entendu, en 40 ans, ce savoir semble s’être effondré (qui sait encore ce qu’est du plantain ?) mais la mémoire collective survit par d’autres moyens. Il ne faut pas idéaliser le passé, croire que les Anciens connaissaient toutes les plantes.

Bien entendu, les remèdes de bonne fame étaient mieux partagés mais bien entendu aussi, comme on ne pouvait tout savoir, on allait voir les voisins pour demander avis sur comment soigner tel syndrôme. Et si le voisinage n’avait pas la réponse, on avait le guérisseur. Et si le guérisseur ne marchait pas, on cassait la tirelire pour voir le medecin.

Aujourd’hui, l’ordre s’inverse. On va d’abord voir le médecin (Sécurité sociale aidant). Quand ca ne marche pas, on va voir le guérisseur moderne (ostéopathe, médecines douces…). Et en dernier recours, on consulte l’environnement immédiat… à savoir Internet (doctissimo…)

Pierre Lieutaghi dit qu’il faut regarder le vivant avec une attention émue. C’est la meilleure définition de l’écologie que j’aie jamais entendue !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pierre Etaix

    Pierre Etaix

    On a pas envie de rire… et pourtant, on aimerait… "Je me battrai jusqu’à la mort pour qu’aucun autre auteur ne subisse ce que je vis", affirme le cinéaste,... Lire la suite

    Par  Herbot
    CULTURE
  • Pierre Peuchmaurd

    est né le 26 juillet 1948 à Paris. Il a le privilège de passer son enfance dans un appartement rempli de livres son père Jacques Peuchmaurd est journaliste... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Joyeux anniversaire Pierre Boisserie !

    Joyeux anniversaire Pierre Boisserie

    Depuis la parution du T.1 de la Croix de Cazenac écrit avec Éric Stalner, Pierre Boisserie s’est construit une place de choix parmi les scénaristes français de... Lire la suite

    Par  Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Tom Tirabosco & Pierre Wazem

    Tirabosco Pierre Wazem

    Biographie du scénariste : Pierre Wazem est né en 1970. Il vit à Genève, Suisse. Il a suivi les cours de l'école des Arts décoratifs de Genève. Lire la suite

    Par  Florinette
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Pierre Leroux

    Je termine le livre que Bruno Viard, professeur de littérature à l’Université d’Aix en Provence, a consacré à Pierre Leroux. (« Pierre Leroux, penseur de... Lire la suite

    Par  Feuilly
    CULTURE, LIVRES
  • Pierre Lechantre Club Africain CA - Pierre Lechantre

    Pierre Lechantre Club Africain

    Pierre le Chantre Nouvel Entraineur du Club AfricainPierre Lechantre est un ancien footballeur et entraineur français né le 2 avril 1950 à Lille. 1,69m pour... Lire la suite

    Par  Safouan32
    A CLASSER
  • Pierre Pelot

    Pierre Pelot

    écrit une nouvelle par jour dans Télérama tout au long de cet été. C'est forcément un été en pente douce. Une bonne nouvelle. Lire la suite

    Par  Didier54
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Ecosapiens 23504 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte