Magazine

Imposer les trafiquants mais ne pas les arrêter….

Publié le 28 septembre 2009 par Notil

Eric Woerthc’est ce que l’on croit comprendre en écoutant les propos du Ministre du Budget… Des agents du fisc vont traquer les trafiquants dans les cités chaudes afin qu’ils paient des impôts. Ils doivent payer des impôts!!!!

parce que leur niveau de vie ne correspond visiblement pas à leur situation de travail. Un rêve, une réalité???!!!

Il semble que l’on puisse tout entendre aujourd’hui. Il est vrai que le Ministre du Budget n’est pas celui de l’Intérieur ni de la Justice, mais de là à tenir de tels propos, il fallait faire fort. Et cela a été fait.

Comment peut-on expliquer à tous ceux qui habitent ces cités, qui connaissent depuis des années ceux qui se mettent volontairement hors la loi, que l’on va tenter de mettre un terme aux agissements de ceux-là en les imposant fiscalement?

Il n’ya qu’une seule question à poser et apparemment pas un journaliste ne l’a fait: comment se fait-il que les connaissant, ils ne soient pas tout simplement arrêtés??!!

Depuis des années, les spécialistes de l’économie savent ce qu’est ce que l’on appelle « économie souterraine ». Depuis des années, les responsables du Pays, quel que soit leur bord, savent et suivent l’évolution de cette économie clandestine. Et rien n’est fait. On pourrait croire que cette inertie est volontaire afn d’éviter des débordements plus fréquents voire plus violents. Une inertie coupable devant les agissements de ceux qui font qu’en France, dans certaines régions, d’honorables citoyens rasent les murs pour rentrer chez eux après le travail et s’y confinent afin d’être tranquilles.

L’information a été relayée rapidement et mise au placard quasi instantanément. Mais elle est réelle.

Comment peut-on ne rien dire devant de telles inepties? Imposer les trafiquants sur des gains acquis illégalement est proprement scandaleuxOn les arrête, c’est tout!!! Soit la Loi est mauvaise soit elle est contournée. Ou alors je n’y comprends plus rien!!

Des trafiquants sont connus depuis des années par les services de Police, des services entiers les ont fichés, répertoriés, suivis, parfois interrogés et après?

Il sera facile de rétorquer qu’il faut apporter la preuve du trafic auquel ils s’adonnent et que cela n’est pas évident. En ce cas, il faudra m’expliquer comment on pourra considérer qu’ils entrent dans la catégorie qui va être recherchée par les agents du fisc.

Dès lors qu’ils seront imposés il suffira de les arrêter? C’est peut-être le but recherché au final mais pourquoi alors cela n’est-il pas dit? Pour l’instant le Ministre a été assez clair. Ils seront pourchassés et devront s’acquitter de tout leur impôt fonction de leur train de vie. Et point final.

C’est un effet de manche de plus, à l’image de celui des fraudeurs nichés dans les paradis fiscaux. On fait beaucoup de vent alors que le citoyen qui vit au jour le jour certaines situations dans les cités sait que cela ne changera strictement rien. Un coup d’arrêt au trafic nous annonce-t-on? Je dis un coup d’épée dans l’eau. Et une occasion supplémentaire de faire rire ceux qui fraudent, ceux qui trafiquent, ceux qui narguent la Loi, ceux qui empêchent le bon citoyen de dormir tranquille. Et si je me trompe, que l’on m’explique clairement ce que cette annonce veut dire…exactement!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Notil 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte