Magazine Humeur

"désaveu" et mise en garde pour Socrates

Publié le 28 septembre 2009 par Marx

"Je vous adresse mes chaleureuses félicitations pour cette nouvelle victoire qui témoigne de la confiance que le peuple portugais vous accorde pour mener jusqu'à leur terme les réformes que vous avez engagées avec détermination au service du Portugal", écrit le chef de l'Etat dans sa lettre rendue publique par l'Elysée.
Il a rajouté à la main "ton ami" comme il l'avait fait pour Angela Merkel un peu plus tôt.
"Je me réjouis de pouvoir continuer à travailler avec vous au renforcement des liens qui unissent nos deux pays", ajoute M. Sarkozy.(1)
Généralement, les messages de félicitations d’un chef d’Etat de droite envers un chef d’Etat étranger de gauche  ne sont que de pure forme. Celui de Nicolas Sarkozy témoigne de la connivence idéologique entre lui et Socrates.
Socrates a bien démantelé les services publics en 4 ans, il paye sa politique, mais  les outrances d’une droite qui fait peur, lui a sauvé la mise.
Le PS portugais n'a plus que 96 sièges sur 226. Il n’est pas en position de gouverner seul et ce résultat est un désaveu. Où va t il aller chercher sa majorité ? Le bloc de gauche à 31 sièges. Fort de cet apport, l’autre gauche doit contribuer à faire cesser l’érosion socialiste. Sans intransigeance, ni soumission, gageons que cette gauche contribuera à faire évoluer les conditions de vie des travailleurs portugais avec les socialistes portugais!


(1)extrait dépêche AFP
27/09/2009

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marx 5157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte