Magazine Beaux Arts

Spirirt of Boz au Mube : communiqué de Presse

Publié le 28 septembre 2009 par Julien Friedler

Julien Friedler présente “The Spirit of Boz” au Mube

Pour la première fois au Brésil, l’artiste belge Julien Friedler présente l’exposition "The Spirit of Boz", du 22 octobre au 22 novembre, au Mube (Musée brésilien de la sculpture). Cette exposition offre l’opportunité de découvrir les multiples facettes de son oeuvre. Friedler a déjà exposé son travail dans de nombreux pays, dont la Belgique, les USA, la Bulgarie et l’Italie. "Spirit of Boz" est également présent dans différents pays, comme l’Allemagne, la France, le Maroc, le Rwanda, le Togo, le Bénin, la Chine, le Mexique, l’Argentine, le Chili, l’Uruguay et Israël.

Le Boz est un univers complexe, pensé comme un "mythe moderne". Imprégné de concepts philosophiques ou de références à l’histoire de l’art et au Pop Art, l’exposition met en lumière la coexistence de plusieurs mythologies. A la manière du terme "Boz", construction sans véritable signification, tout le projet possède une dimension ludique et humoristique, mais aussi un aspect psychologique. En cherchant à retrouver un idéal humaniste, l’artiste témoigne de son déplaisir face au culte des célébrités, aux sectes, à la pauvreté sociale et à l’isolement des individus dans notre société de consommation.

L’exposition propose une trentaine d’oeuvres, couvrant différents champs artistiques : peintures, sculptures, littérature, vidéos, photographies, installations et performances. Il y a même des oeuvres sur des supports inhabituels, comme des BD, des T-shirts ou cette poupée de 7 mètres de haut, qui sera placée à l’extérieur du musée.

L’artiste sera présent au vernissage de l’exposition, pour commenter son projet "BeBoz BeArt", qui s’est déjà déroulé dans de nombreux pays. Sous la devise qu’il y a "un artiste qui sommeille en chacun", il propose une nouvelle conception de l’oeuvre d’art qui, au-delà de toucher le public, l’inclut dans le processus créatif.

Avant d’être artiste, il fut psychanalyste. "Son oeuvre suscite la réflexion sur des thèmes qui reflètent tous les désirs humains", dit Renata Azevedo, International Relations Director du Mube. La relation au divin, l’enfance, la théorie du Big Bang et son expérience de psychanalyste et d’écrivain marquent son oeuvre, qui déborde du champ traditionnel des arts.

Selon Jacob Klintowitz, "le but de Spirit of Boz" est d’exprimer une perception globale du monde, un mode intégral de perception et d’expression de l’existence". Selon lui, l’oeuvre de Friedler est "un art entier parce qu’il utilise tous les possibilités du langage et et du style. Une sorte d’opera de l’âge de des technologies de l’information."

 Au coeur de cet univers, il y a toujours la présence de son "alter-ego" Jack Balance, une sorte de clown métaphysique en révolte contre son créateur, dontle nom dérive d’un jeu de mot sur le nom de l’acteur Jack Palance. Il porte en permanence un faux nez et une fausse moustache, ainsi qu’une casquette portant l’inscription "Therapy?" (Une de ses oeuvres montre Balance dans une chaise de bébé, tenant un biberon sur lequel on peut lire "whisky"). Ce personnage accueillera les visiteurs sous la forme d’une poupée de 7 mètres de haut, devant le MUBE

Balance sera également cloné dans une performance, où il sera interprété par des acteurs, qui mèneront une sorte de sondage d’opinion. Cette performance fait partie du projet "Tour du Boz en 80 ans", basé sur un questionnaire existentialiste, auquel ont déjà répondu beaucoup de personnes, dans le monde entier. Il comprend des questions comme "Dieu existe-t-il ?", "Comment caractériser cette époque ?" et "Etes-vous heureux ?". D’après l’artiste, le but est de créer une oeuvre témoin afin "de préserver l’esprit de toute une population et d’élever rien et d’édifier rien d’autre que ceci :  une forêt d’âmes."

Pour Jacob Klintowitz, les formes visuelles de l’oeuvre de Friedler "ressemblent à celles de la communication de masse, avec des traits rapides et humoristiques, des aplats de couleurs, clairement délimités". L’exposition propose une série d’oeuvres représentatives, comme "Le Shaman" et "La Parole des Anges", ainsi que sa version tridimensionnelle des "Demoiselles d’Avignon" de Picasso. "Il n’y a pas de références à la subtilité chromatique de la peinture traditionnelle ou la représentation classique en trois dimensions", affirme Klintowitz.

For Jacob Klintowitz, the visual shapes of Friedler’s work “resemble those of mass comunication, with fast and humoristic drawing, uniform colors, with delimitated spaces”. The exposition has representative painting works like “Le Shaman” and “La Parole des Anges”, and his three-dimensional view for “Les Demoiselles D’Avignon”, by Picasso. “There’s no claim to the subtle chromaticity of traditional painting or to the classic three-dimensionality”, says Klintowitz. 

A propos de Julien Friedler

Né en 1950, à Bruxelles, Friedler a été le disciple de Jacques Lacan, a fondé La Moire, un centre de recherche en psychanalyse et a rejoint le monde de l’art sur le tard. En 1997, il redécouvre la peinture, qui tenait une place centrale dans son enfance. Actuellement, il dirige une fondation d’art contemporain (Frieldler pour l’Art contemporain). Cette année, il a présenté des expositions personnelles à la Galerie Nationale des Arts Etrangers, en Bulgarie, et à la Christopher Henry Gallery, à New York.

INFORMATIONS :

Exposition : “The Spirit of Boz” – Julien Friedler

Lieu : Mube – Sculpture Brazilian Museum of Sculpture - Av. Europa, 218 – Jardim Europa – São Paulo/SP
Date: du 22 octobre au 22 novembre.
Du mardi au dimanche, de10h à 19h.
Entrée gratuite.

www.mube.art.br

Informations presse

KRP Relações Públicas (11) 3086 3550
Kelly Lobos 
Gudmila Régis – mobile – 55 – 11 - 7690-4767
gudmila.regis@krpnet.com.br


Renata Margoni – mobile – 55 – 11 - 8698-0126
renata.margoni@krpnet.com.br



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Presse :: Trois Couleurs

    Presse Trois Couleurs

    Trois Couleurs, Hors série #1 : contre-culture en kiosques partout en France " Styliste chez Dior ou Yves Saint-Laurent, Hedi Slimane a jeté ce même regard... Lire la suite

    Par  Adelap
    BEAUX ARTS, CULTURE, A CLASSER
  • Bonne ou mauvaise presse

    Parfois, on se positionne, pris d'une impulsion. Parfois, rester passif est intolérable, même en l'absence de solution. On se retrouve alors sous le feu des... Lire la suite

    Par  Florianhoudart
    CULTURE, LIVRES, TALENTS
  • Presse citron

    Presse citron

    et le prix presse citron est pour... ma vie :p Et prout heu...pour finir (encore avec mes jeux de maux pourri) un ch'tite vidéo :Lily Allen : the fear Merci ! Lire la suite

    Par  Guillaume79
    BD & DESSINS, TALENTS
  • L'homme presse

    L'homme presse

    Qu'est-ce qui fait courir Pierre, le personnage de Paul Morand alias Alain Delon chez Edouard Molinaro, alias Sarko dans notre République. L'ambition ? Mais ell... Lire la suite

    Par  No
    CULTURE, MUSIQUE
  • Revue de presse

    « Mamans malgré la maladie » Top Santé, avril 2009 Top Santé se penche sur ces femmes qui « vivent une affection chronique, parfois très invalidante. Et... Lire la suite

    Par  Pat La Fourmi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Illustrations presse de mai

    Illustrations presse

    Voici des illustrations que vous pouvez retrouver dans le magazine L’Infirmiere Libérale de ce mois ci, Quelques illustrations intérieures : Et l’illustration d... Lire la suite

    Par  Nesk
    GRAPHISME, TALENTS
  • Revue de presse

    Les Echos du 5 mai 2009 (p.12) : Emmanuel Hecht : “Godard face à la censure” Les Inrockuptibles du 5 mai 2009 (p.48) : “Vous vous débrouillez mais ce film ne... Lire la suite

    Par  Censure
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Julien Friedler 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte