Magazine Médias

Fringe [2x o2]

Publié le 28 septembre 2009 par Lulla

dnes_season4_fringe_bishops

Night Of Desirable Objects // 5 73o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_77282

   Pour la première fois, il me semble, de sa courte histoire, Fringe sort des sentiers battus en ne situant pas une partie de son action dans les urbaines New York ou Boston mais dans la campagne Pennsylvanienne. Ce changement d'air s'accompagne d'une prise en main encore plus prononcée que dans le Season Premiere de Peter dans l'enquête de la semaine. Olivia affaiblie, boîtant à la Dr House, il ne pouvait en être autrement et c'est extrêmement plaisant. Cela donne une nouvelle dynamique au trio, car n'oublions pas que Walter est toujours là, avec son humour décalé habituel et son émotivité à fleur de peau. Le cas de la semaine avait d'ailleurs une résonance avec l'histoire de Walter et de son fils, son vrai fils. C'était léger mais suffisant pour donner un sentiment de cohérence. En effet, il est question d'un père qui a tout fait pour avoir un fils et qui a finalement engendré un monstre. Peter n'est pas un monstre mais si l'on inverse les rôles, on est déjà plus proche de la vérité. La tombe de l'enfant fait immédiatement penser à celle de Peter et on lit dans les yeux de Walter qu'il pense à chaque instant à son fils. Il glisse d'ailleurs quelques mots que seul le téléspectateur et lui peuvent comprendre. En elle-même, cette enquête n'était pas d'une grande originalité, on a déjà vu des choses équivalentes dans X-Files, pour ne citer que la réfèrence ultime, mais aussi dans Fringe elle-même, et là c'est déjà plus gênant. Souvenez-vous du monstre de l'épisode Unleashed qui rôdait dans les souterrains de Boston...

   Là où l'épisode est nettement plus passionnant, c'est du coté d'Olivia qui n'est définitivement plus la même depuis son retour d'un monde parallèle. Ses sens sont hyper-développés, elle entend les mouches voler parfois, le conversations de ses voisins aussi, le vacarme assourdissant de la ville... Ceci dit, cela peut être un effet du fameux cortexiphan qu'il ne faut pas oublier. On sait de toute façon qu'Olivia est spéciale et qu'elle possède des talents insoupçonnés. Elle n'a pas celui de reconnaître les intrus en tous cas puisque le faux Charlie rôde autour d'elle comme un vautour prêt à se jeter sur sa proie dès qu'on lui en donnera l'ordre (via machine à écrire parallèle). Je n'ai pas tellement aimé que l'on insiste lourdement sur le fait que ce ne soit plus Charlie mais un de ses doubles. Entre les regards de Kirk Acevedo, les plans se rapprochant doucement de lui et la musique flippante, on ne peut qu'avoir compris. D'ailleurs, le cliffhanger est un peu léger. Je m'attendais à mieux. J'espère que l'on ne va pas passer la saison à voir Charlie taper sur sa machine. Un nouvel élément intrigant vient s'ajouter aux autres : Nina Sharp conseille à Olivia d'aller consulter un certain Sam Weiss, qui l'a aidée lorsqu'elle était atteinte d'un cancer. On ne connaît pas encore quelles sont ses méthodes mais ça s'annonce "original". Je me demande si Nina Sharp ne s'est pas inventée un cancer pour cacher quelque chose de beaucoup moins réaliste. Le nouvel agent Jessup s'est faite très discrète dans cet épisode et on ne s'en plaindra pas. On ne l'aurait pas vue du tout, ça aurait été pareil.   

vlcsnap_80832


// Bilan // Avec son mélange savamment dosé d'enquête loner et de mythologie, Fringe convainc toujours autant.

44069764

       


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Fringe : diffusion repoussée ?

    Fringe diffusion repoussée

    TF1 devrait annoncer aujourd'hui le report de la diffusion du premier... Lire la suite

    Par  Maudsoulat
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Fringe déprogrammée mercredi soir

    Fringe déprogrammée mercredi soir

    Suite à la disparition de l’Airbus ce week end, TF1 a décidé de déprogrammer Fringe, qui devait être diffusée ce mercredi à 20h50. La raison est que le pilote d... Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Fringe a son public

    Fringe a une nouvelle fois confirmé ses bons résultats hier soir qui la place en première position de sa case horaire face à la concurrence. A partir de 23h10,... Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • So Fringe

    Fringe

    Dans le cadre de sa campagne de promotion pour la saison 2009-2010, So Fox So Fresh, la chaîne propose trois nouveaux clichés des protagonistes de la série :... Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • [Fringe] Critique Fringe 1×14 “L’épreuve”

    J’ai repéré l’observateur. La première fois depuis l’avoir vu sortant de l’ascenseur. Cette fois il apparaît quand l’homme au kiosque à journaux perd ses yeux e... Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • [Fringe] Critique Fringe : 1×15 “L’enfant sauvage”

    La critique suivante a été écrite par Tao de CritikSeries. N’hésitez pas à la commenter, à donner votre avis, ou même d’écrire votre propre critique si vous le... Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • [Fringe] So Fringe (suite)

    [Fringe] Fringe (suite)

    Il y a quelques jours, la chaîne FOX nous offrait quelques clichés de Lance Reddick (Broyles), Joshua Jackson ( Peter Bishop) et Jasika Nicole (Astrid... Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte