Magazine Société

Le volontariat associatif, un choix de société

Publié le 29 septembre 2009 par Ressol

Alors que le gouvernement annonce ce mardi 29 septembre son « plan jeunes » et qu’il prépare la future Conférence de la vie associative en décembre prochain, le sujet du volontariat apparaît comme une réforme historique pour « faire société », c’est-ŕ-dire faire confiance ŕ la société et aux citoyens qui s’organisent pour l’intéręt général. Souvenons-nous que l’actuel service civil de cohésion social est né des émeutes de banlieues en décembre 2005 et qu’il s’est ajouté aux nombreux et parfois trčs éloignés statuts de volontariats (de la sécurité civile au volontaire internationaux en entreprises). Souvenons-nous aussi du débat de la création d’un service civique obligatoire lors des élections présidentielles de 2007 qui a abouti notamment au rapport intéressant de la commission Ferry en 2008, ŕ chaque fois le sujet du volontariat cristallise des visions de société et d’un type de relations entre ceux qui la composent et ceux qui la dirigent…

La CPCA a choisi de comprendre les réalités vécues du volontariat associatif aujourd’hui pour mieux se positionner dans le grand débat sur la réforme du service civique volontaire qui devrait voir le jour en 2010 dans notre pays. Elle publie donc une étude inédite rassemblant l’opinion de plusieurs centaines de jeunes volontaires et l’avis de responsables associatifs « gestionnaires » de missions de volontariats. Si ce point de vue n’a pas vocation ŕ traiter de l’ensemble de la problématique du volontariat, ces réalités vécues montrent clairement que les jeunes ont choisi et plébiscité un volontariat de mission au service de l’intéręt général… et de leur insertion sociale et professionnelle. L’approche « service civil et citoyenneté » est ici relativisée par les faits dans la mesure oů ces jeunes témoignent avant tout de motivations individuelles (culture, solidarité) qui s’inscrivent bien dans des projets associatifs collectifs mais ouverts ŕ l’engagement personnel. Cette rencontre entre un engagement individuel et une logique collective est au cœur du volontariat associatif. Elle est aussi passionnante que problématique au regard des nouvelles formes de travail et donc de management qu’elle contribue ŕ inventer.

La CPCA poursuivra sa réflexion avec une table ronde publique le 28 octobre qui s’inscrira parfaitement dans l’agenda des travaux préparatoires de la Conférence de la vie associative. Espérons que la concertation sur le « service civique » sera également au rendez-vous des travaux préparatoires menés sous l’égide du Haut commissaire ŕ la Jeunesse, car pour faire du service civique une réussite, il ne faudra pas se contenter de l’énoncé de grands principes d’intégration républicaine mais bien composer avec les réalités des expériences du volontariat associatif.

Nadia BELLAOUI, Vice-présidente de la CPCA en charge de l’engagement associatif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Espionnage – Sarko nous surveille

    Espionnage Sarko nous surveille

    - - Michel Garroté - Un article particulièrement fouillé (signalé par LSB) révèle la frénésie de Sarkozy pour contrôler Internet, depuis la loi DADVSI, la loi... Lire la suite

    Par  Drzz
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Volontariat

    A mon sens, le volontariat est une qualité des plus rares. Si on peut le rencontrer dans le bénévolat ou par exemple parmi les pompiers volontaires, je doute... Lire la suite

    Par  Malesherbes
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Hoenheim, Schiltigheim et nous ?

    Hoenheim, Schiltigheim nous

    Ce matin, le téléphone a beaucoup sonné. Des Hoenheimois, élus, anciens élus, et citoyens pour me demander si j’avais lu les DNA. Ne l’ayant pas encore fait, 2... Lire la suite

    Par  Stb
    SOCIÉTÉ
  • Cumul mon amour, nous devons nous séparer

    Cumul amour, nous devons séparer

    C’est une proposition de loi qui est un peu l’arlésienne des dernières mandatures. Une proposition déposée sur le bureau de l’assemblée nationale le 11 juin... Lire la suite

    Par  Frednetick
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le "moi", le "je" est méprisable, mais avons-nous le choix ?

    "moi", "je" méprisable, mais avons-nous choix

    Tout d'abord, pardonnez-moi d’utiliser ce « moi » méprisable, mais tant que je m’adresse à mon lecteur, je le fais en tant que « je », d’Ego, donc, « moi »,... Lire la suite

    Par  Philippejandrok
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Après la votation citoyenne, souvenons nous des manifs de cet hiver...

    Génial, la votation citoyenne a très bien fonctionné, on ne peut que s'en réjouir, tous nos dirigeants se congratulent... fort bien.. et maintenant... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Et nous, et nous ?

    nous, nous

    Pendant que le G20 discute à mots couverts de la nouvelle donne financière internationale, que les Banques ont été renflouées massivement par une expansion... Lire la suite

    Par  Galuel
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte