Magazine

Les Hommes de Paille

Publié le 30 septembre 2009 par Homelaet

Les Hommes de Paille

hommes_de_paille
Résumé : Mercredi 30 octobre 1991, à 12h53, dans un fastfood de Palmerston, Pennsylvanie, une femme hurle. Deux hommes, jeunes, vêtus de longs manteaux et armés de fusils semi-automatiques, abattent soixante-huit personnes. Avant de prendre le fuite, ils écrivent en lettres de sang : "Les Hommes de Paille".
Onze ans plus tard, à Santa Monica, Californie, une adolescente, Sarah Becker, est kidnappée. Le serial killer que le FBI a surnommé l'Homme Debout a encore frappé. A Dyersburg, dans le Montana, Donald et Beth Hopkins trouvent la mort dans un accident de voiture. Ward, leur fils, est incapable d'envisager la réalité de leur disparition. D'autant qu'il découvre un message caché dans le fauteuil de son père : "Nous ne sommes pas morts."
Trois faits divers, trois énigmes dont la clé est enfouie sous une chape de plomb.

Extrait : L'une des larves de la nade à Trent eut à peine le temps de lancer : "Billy ?" d'un ton idiot, et les deux hommes ouvrirent le feu.
Plantés dans l'allée centrale, ils tiraient avec calme et rapidité, la crosse de leur arme fermement calée contre l'épaule. Alors que la première victime tombait à la renverse, le visage empreint d'une stupeur muette, les tueurs poursuivaient leur besogne : ils semblaient soucieux de montrer à une autorité supérieure qu'ils étaient dignes de cette mission et y mettaient tout leur savoir-faire.
Après environ une seconde, et deux morts supplémentaires, la foule quitta son état d'hébétude. Le temps repartit tambour battant, et les cris jaillirent. Les gens tentèrent de fuir, de se cacher ou de s'abriter les uns derrière les autres. Certains s'élancèrent vers les portes, mais les fusils virevoltèrent à l'unisson et raflèrent les déserteurs. La ligne de tir balaya les étrangers de passage, et Mark Campbell reçut un coup direct dans la nuque à l'instant où le visage de sa femme se répandait sur la vitre blindée qui arrêta les deux balles. Trent mourut furieusement peu après, à moitié debout, comme il s'élançait de son siège dans le fol espoir de se jeter sur l'ennemi. Peu furent suffisamment maîtres d'eux-mêmes pour envisager une telle action, et ceux qui le firent périrent sur-le-champ. Les deux canons pivotaient en symbiose, mus par un même fi, et nos héros de comprendre que si le tabagisme passif était mauvais pour la santé, l'absorption passive de balles vous emportaient bien plus vite.

L'avis de Dazboness : Qui sont ces hommes de paille ? Quel sont leurs buts ? Telles sont les questions qui font le fil rouge de ce roman. Et les réponses, ainsi que les questions qu'elles soulèvent, sont à la fois déconcertantes, effrayantes et implacables.
Les personnages principaux vont tout faire pour découvrir ce que trament les Hommes de Paille et tenter de mettre fin à leurs agissements. Une quête aussi noble et humaniste que sombre et désespérée. Car face à la plus horrible facette de l'humanité, il est difficile de rester de marbre, et plus encore de n'être ni écœuré ni effrayé. Car ces hommes ne reculent devant rien.
Le style énergique de l'auteur, et le caractère bien trempé de ses personnages, donne à ce roman une véritable dynamique qui donne l'impression que tout se passe en un clin d'œil. Les périodes d'action et de réflexion, de pièges et de fuite, s'enchainent avec la plus grande fluidité.
De même, les forces obscures que combattent les "héros" sont l'archétype même de la puissance, du secret, de l'efficacité et de l'intelligence. Un cocktail d'autant plus dangereux pour des êtres doués du plus implacable génie maléfique et de la plus grande conviction qui soit en leurs croyances, aussi incroyables puissent-elles paraître.
Un livre qui tient en haleine jusqu'à la dernière ligne.

Auteur : Michael Marshall
Editeur : J'ai Lu
Prix : 7,60 euros
Nombre de pages : 409
Volume suivant : Les morts solitaires


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les hommes de Cannelle

    hommes Cannelle

    Elle ne renie rien Elle les aimés Tous, chacun Elle les a caressés Certains quelques heures D'autres un peu plus longtemps Elle a fait leur bonheur Physique ou... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Même les hommes s'y mettent...

    Même hommes mettent...

    ...Et dans un mois pile, je serai...Venez nombreux, et dans mon cas personnel, comme je n'aurai rien à dédicacer (le seul ouvrage où j'ai des dessins dedans... Lire la suite

    Par  Manuxyz
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Des hommes tellement différents

    Comme me l’a déjà dit Angie ou ma meilleure amie, j’ai la chance de pouvoir rencontrer du monde facilement. Je sors beaucoup donc ça aide. Pourtant là ça n’a... Lire la suite

    Par  Alexa
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Les “grands hommes”

    “grands hommes”

    Commentaire parvenu par mail en réaction à la note “Vie éternelle “ Je me demande de quoi vous parleriez à droite sans l’existence de François Mitterrand, mort... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Mais que veulent les hommes ?

    Lundi soir, je me posais cette question en regardant, atterrée et vaguement au bord de la nausée, "un oeil sur la planète" consacré à l'Italie et à... Lire la suite

    Par  Noalita
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Les hommes préfèrent les ... chevelues.

    hommes préfèrent chevelues.

    C'est une première dans ma vie, j'ai les cheveux presque longs ! Petite, maman me faisait une immonde coupe au carré bien droite, avec une frange comme les... Lire la suite

    Par  Ninasottefille
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Sur la paille...

    paille...

    Deux campagnes de communication illustrées par une paille, l'une pour dénoncer la pollution de l'eau, et l'autre pour prévenir les problèmes de... Lire la suite

    Par  Veosearch
    MARKETING & PUBLICITÉ

A propos de l’auteur


Homelaet 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog