Magazine Info Locale

La rue Virginie Ghesquière

Publié le 01 octobre 2009 par Esquermoise
Blessée lors d'une bataille, son identité est dévoilée...Le petit sergent, vaillant soldat des guerres de L'Empire, était une femme!
A cette découverte, deux officiers anglais pleuraient de rage. Le camarade blessé, un vieux grognard, qui, depuis longtemps, ne s'étonnait plus de rien, demeurait confus, anéanti de sa longue ignorance.
Informations prises, on apprit que Virginie Ghesquière, née à Deûlemont, près de Lille, en 1768, était partie aux armées pour remplacer son frère, seul soutien de sa famille.
Elle avait servi six ans, au 27ème de ligne, sous le nom de ce frère, était devenue successivement caporal, fourrier, sergent, et qu'elle avait mérité et obtenu la Croix de la Légion D'honneur, qui brillait, en ce moment même sur son habit tout couvert de sang et de poussière.
Elle décède à l'hospice des Petits Ménages à Issy, à 99ans.
Une rue pavée d'Esquermes a été dénommée rue Virginie Ghesquière le 30 avril 1902.
Une belle série de maisons ornées d'une envolée de balcons de style Art Nouveau la rend célèbre dans les livres d'architecture. Sur le côté pair de la rue, des résidences ont remplacé les usines Pingris et Mollet-Fontaine, devenues Etablissements Speichim, puis Centre de formation des Apprentis du Bâtiment.
D'après le Dr Gérard et Ravet-Anceau.
Le sergent était une femme!
En 1808, pendant la campagne du Portugal, un colonel allait tomber au pouvoir de l'ennemi, lorsqu'un jeune sergent de voltigeurs , petit de taille et complètement imberbe, s'élança à son secours.
Deux officiers anglais se jettent au devant du prisonnier. Le sergent blesse l'un d'eux d'un coup de fusil et force l'autre à se rendre. Ceci fait, il charge le colonel sur son cheval et rejoint la troupe avec les deux officiers captifs.
Tandis que les camarades le félicitaient, le sergent , blessé dans la lutte, tombe sans connaissance. Un chirurgien accourt, détache l'uniforme pour visiter la plaie et s'arrête stupéfait de son investigation.
Il se découvre avec une déférence instinctive et commande aux soldats qui l'entourent de s'éloigner.
Texte rapporté par Desrousseaux en 1869, cité par Bruneel et Paul Rouzé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Esquermoise 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine