Magazine Cuisine

Une soirée bien pourrie dans une Foire aux Vins

Par Eric Bernardin

Il y a 15 jours, j'ai reçu un carton d'invitation d'un supermarché du coin pour une soirée d'inauguration de FAV (Foire aux Vins). Il était marqué dessus que l'on pourrait y déguster une sélection des meilleurs vins proposés. Pour l'amateur que je suis, ça ne se refuse pas. Me voilà donc parti à X... Je précise que c'était tout de même à une vingtaine de kilomètres de la maison. J'espérais donc que ça en valait la peine.

Première surprise :
le parking est plein à craquer. Dur pour mon ego : je me croyais privilégié ; ils ont invité en fait la moitié de la ville. Et première épreuve : la queue. Il y a une centaine de personnes qui poireautent devant le magasin, et trois fois plus à l'intérieur. Ca promet...
Pour patienter, on nous sert un champagne innommable (je n'ai plus le nom, d'ailleurs) qui est d'une acidité terrifiante, avec des bulles agressives. Je précise qu'il a tout de même été sélectionné par le Guide Hachette. Ca laisse rêveur... Pour le faire passer, des petits fours circulent. Secs de chez secs. Du coup, le champagne en devient presque une bénédiction ! De toute façon, il n'y a pas le choix : il faut le boire. Il n'y a AUCUN crachoir de disponible dans le magasin. Y en a qui vont repartir bourré...
sommelierAu bout de 10 minutes, le propriétaire du supermarché fait son petit laïus et présente la personne qui anime la soirée (c'est vraiment le monsieur en photo, mais je ne le nommerai pas).
Il commence par dire : "Après cet excellent champagne, je ne vous proposerai pas un bordeaux blanc, mais un sauvignon de Loire. Un sancerre plus précisément... etc". Heu, il l'a goûté, le champagne pour dire un truc pareil ?
Le sancerre m'est servi. Ca, c'est sûr, c'est du sauvignon. Ca sent le "pipi de chat" à fond, avec des notes de buis et de silex. En bouche, c'est aciiiiiiide. Je sens l'ulcère arriver de suite. Je ne termine même pas mon verre. Je le pose, et je quitte de suite le magasin. J'en ai assez vu bu. Je ne veux pas m'infliger un autre vin supplémentaire s'il est du même acabit.
Je quitte prématurément cette soirée. Je suis parti à 19h45 de chez moi. Et de retour à 21h25. Merci pour cette soirée "hors du commun" ! Je m'en souviendrai longtemps :o(

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine