Magazine Culture

Mamie a des poils partout

Par Zappeuse

Do you remember Lucy, cette hominidée découverte en Afrique de l’Est par Yves Coppens en 1974, et dont les ossements dataient de 3,2 millions d’années ? Notre ancêtre ? oui, enfin un peu. Pas encore un humain, ni non plus un grand singe. Depuis cette trouvaille, d’autres ossements ont permis de remonter la lignée humaine, bien avant que le genre Homo ne soit clairement identifié (sous sa forme actuelle de Sapiens sapiens, ou sous la forme disparue de Néandertal, peu importe). C’est ainsi qu’une mandibule, dénichée au début des années 1990 et suivie d’autres découvertes d’ossements du même pré-humain (si tant est que je puisse m’exprimer ainsi sans m’attirer les foudres des spécialistes), ont permis de dater un ancêtre encore plus ancien (4,4 millions d’années), nommé Ramidus (c’est moins joli que Lucy, mais les Beatles étaient séparés depuis longtemps à cette date, et la source d’inspiration poétique des paléontologues s’était tarie).
Voici désormais Ardi : un squelette de la même époque que Ramidus, trouvé en Ethiopie à la même époque que Ramidus (début des années 1990), et qui livre enfin ses secrets, après moultes études scientifiques. Ce squelette a ceci d’intéressant qu’il est le plus ancien et à ce jour le plus complet que l’on ait trouvé dans la branche des primates qui a donné naissance au genre Homo. Nous n’en sommes pas encore à la découverte de l’ancêtre commun aux grand singes et à l’homme, mais ça viendra peut-être un jour. Notons au passage que chaque découverte confirme l’origine africaine de l’espèce humaine.
Que savons-nous d’Ardi ? d’une part qu’elle est de la même espèce que Ramidus. Qu’il s’agissait d’une femelle assez trapue : 50 kg pour 1,20 m.  Physiquement, elle devait vaguement ressembler au croisement fictif entre un humain et un chimpanzé. La demoiselle était donc probablement fort velue et marchait peut-être courbée vers l’avant pour s’aider de ses mains. Peut-être. Notre ancêtre finalement avait ce petite quelque chose du singe, un look un peu rustre, mais qui s’intéressait aux canons de la mode en ces temps lointain d’avant le feu, la roue et le téléphone portable ?

—> Sources :

  • “Ardi, la plus vieille femme du monde”, Le Monde, 1er octobre 2009 : article d’où est partie l’idée de cette note, et d’où j’ai extrait l’essentiel des infos ; l’illustration de cet article m’a même donné le titre : on y voit une hominidée au système pileux très développé.
  • la notice wikipédia consacrée à Ramidus, plus secondaire ici, mais qui peut être un bon point de départ si le sujet vous botte.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zappeuse 1038 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines