Magazine Médias

Grey’s Anatomy - Episode 5.06

Publié le 02 octobre 2009 par Speedu

Les 4 petits cochons / En première ligne
Life during wartime
Saison 5, Episode 6 sur 24
Diffusion vo : ABC – 30 octobre 2008
Diffusions vf : RTL TVI – 19 septembre 2009, TF1 – 23 septembre 2009
Mereidth joue à la poupée, le docteur Hunt est un gros cochon et Callie est lesbienne ou pas.
Callie continue son exploration de son identité sexuelle. Après s’être faite à l’idée qu’elle pouvait coucher avec une femme, la voilà confrontée à la terreur d’une Erica à fond lesbienne. woh calme ! C’est vraiment une intrigue très bien menée mais très bizarre aussi. Erica pleurant de joie parce qu’elle est vraiment lesbienne m’a choqué. Oui, je suis toujours bloqué sur le fait que pour moi, elle est lesbienne de longue date. Ca passait peut-être mieux aux Etats Unis mais là avec les 3 épisodes le m^me soir, je n’ai pas eu le temps de m’y faire. Donc la scène me choque quelque peu. Comme les doutes de Callie que je voyais beaucoup plus libéré et donc déjà expérimentée en relations lesbiennes. Après tout, elle se balladait tout le temps à poil quand elle est arrivait dans la série et n’avait peur de rien. Mais bon, qu’elle hésite, ça permet à Eric Dane d’étaler tout son talent d’acteur vu qu’il est à longueur de temps torse nu. C’est nakayomi qui a du être content :) Ca ne vaut pas un Eddie Cibrian mais on ne va pas cracher sur Eric Dane non plus, le mec qui drogue sa femme, Rebecca Gayheart, pour tourner une vidéo érotique lesbien entre elle et une prostituée, Kari Ann Peniche, ex miss teen usa et ex playmate.
Pendant ce temps, le docteur d’Irak, le docteur Hunt (oui, ils ont osé quand même. Et oui, je viens seulement de percuter son nom, hunt signifiant chasse) trouve que les nymphomanes sont mauvais médecins urgentistes. Les voilà donc obligés de sauver des cochons qu’il a éventré sans pitié. Cela a valu un carton avant l’épisode aux Etats Unis pour signaler que c’était pas pour de vrai, qu’il n’avait pas blessé des cochons. Apparament, en France, on peut égorger des cochons en vrai à la télé. Cool, il faudra s’en souvenir pour Secret Story 4.
L’intrigue m’a paru plus ou moins baclé. Il y avait matière à faire mieux sur la question de l’expérimentation animale. L’ensemble est bien joué avec la position pro bébêtes tenue sans surprise par Izzie et la conclusion comme quoi il vaut mieux les tuer de suite plutôt que de les laisser souffrir. Enfin quand on est partisans de cette solution d’abréger les souffrances d’un être vivant condamné, cochon ou humain d’ailleurs.
Et puis, le docteur traumatisé de la guerre, mouais. Ca me semble hyper cliché et hyper déjà-vu. En plus, il fait tache au Seattle Grace. Depuis quand il y a des médecins qui veulent bosser plutôt que coucher ? D’où le fait que Glamour et Mamour ne l’aiment pas. Bon, ce n’est pas la vraie raison mais c’est tout comme.
L’autre gros morceau est la seule storyline continue, celle de redorer le blason de l’hopital. Voilà donc la jeune fille inopérable à sauver. Et tout le monde bloque grave. Heureusement, mémé qui glandait par là trouve la solution en jouant avec Anatomy Jane, sa poupée de son enfance avec tous ses faux organes retirables et tout ça. Hum, hum. Hahn, Bailey et Weber battus par une personne qui n’est même pas médecin et sa poupée … Oui ça se saurait si mémé était un vrai médecin. Weber devrait bûler des cierges pour remercier le ciel d’être 12eme hôpital du pays.
Bref, 6/10
Les intrigues sont correctement traitées mais l’impression de surplace de la série plombe le tout. Il faut un peu secouer tout ça.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte