Magazine

A moitié vide ou à moitié plein ?

Publié le 02 octobre 2009 par Jfa

Certes, Martine Aubry se félicite (Le Monde ) du vote des militants socialistes de jeudi soir. La participation, de 47% est légèrement supérieure à ce qui avait été annoncé (entre 40 et 50% des 210 000 cartes officielles) et un “oui” très significatif répond aux 11 questions posées. On peut cependant être déçu d’un taux de participation de 50% des votants potentiels pour un vote censé lancer une grande “rénovation”, voire une “refondation” réclamées par tous et dont ce parti a grand besoin. L’hémorragie des adhérents depuis Reims semble importante.

Car même si les délais étaient courts, la direction du PS avait mobilisé et appelé aux urnes, y compris par SMS (2 fois) ces derniers jours car elle y jouait sa survie et sa crédibilité. Il faut noter un effort de transparence avec l’annonce des 64 00 adhérents à jour de leur cotisation, quelques jours avant le scrutin. Une partie des barons locaux avaient mobilisé puisqu’on votait aussi pour des têtes de listes aux Régionales. Ceci dit, 47 à 50% de votants ramène le nombre effectif des adhérents à moins de 100 000..!

C’est donc ni le grand succès qu’espérait M. Aubry, ni une défaite de la direction issue de Reims, un vote sans grandes surprises qui néanmoins, pour les connaisseurs, permet de dénicher quelques vraies informations.

- Dans la fédération de Paris qui, lors du Congrès de Reims avait été, et de loin, la moins tricheuse des grosses fédérations, la participation est de 25 à 30%, sensiblement au dessous de la moyenne nationale annoncée. Ce qui amène à s’interroger sur les causes de ce pourcentage bas: une spécificité géographique francilienne ou une participation artificiellement gonflée ailleurs ?

- Dans l’Hérault, bastion de G. Frèche, où celui-ci jouait sa survie politique en faisant voter pour D. Codorniou (largement désigné) comme tête de liste aux Régionales, la participation est de 70%… Les barons locaux semblent avoir conservé intacte une influence souvent obtenue dans le passé par des moyens peu avouables.

- On est gâté pour le “renouvellement”. Pour les régionales, tous les sortants qui se représentaient ont été réinvestis.

Enfin,  concernant le non-cumul des mandats, tromphalement brandi par M. Aubry, je parierai ma chemise que cette montagne accouchera, dans longtemps (2011?), d’un souriceau nain…

Alors, je m’interroge. Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ?

- Pétrole: pénurie et forte hausse du prix “dans les deux ou trois années à venir”. ContreInfo.

- Réalité et perspectives de la vie étudiante. Le Monde.

- “Supérieur et recherche: la gauche relève le défi”. Le Monde.

- L’impayable N. Morano et les jeux vidéo. Rue 89 . Et surtout la grotesque justification.

- Procès Clearstream: “…ce procès ressemble aux jeux du cirque que donnait Jules César pour occuper le bon peuple. Les bouffons de la République distraient l’opinion”. Le Monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte