Magazine

Algérie / FMI : Le FMI prévoit une croissance positive pour l’Algérie en 2009 et 2010

Publié le 03 octobre 2009 par Adel Miliani

fond_monetaire_international_image.1240415158

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit un taux de croissance positif pour l’Algérie sur les deux années 2009 et 2010, a indiqué cette institution financière internationale dans son dernier rapport publié jeudi.
L’institution de Bretton Woods indique que le taux de croissance de l’Algérie devrait s’établir à +2,1% en 2009 pour remonter à +3,7% en 2010, lit-on dans le rapport portant sur les perspectives économiques mondiales-octobre 2009 (October 2009 World Economic Outlook-WEO) publié à la veille de la tenue des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale à Istanbul (Turquie).
Le FMI maintient pratiquement les mêmes prévisions de croissance pour l’Algérie faites en avril dernier à l’occasion de sa réunion de printemps.
Concernant l’ensemble des pays africains exportateurs de pétrole, le FMI prévoit un taux de croissance positif de +2,2% en 2009 et de +5,1% en 2010.
Pour les pays africains importateurs de pétrole, le Fonds table également sur une croissance positive avec +1,4% pour l’année en cours et +3,3% pour 2010.
Concernant l’Afrique en général, l’institution de Bretton Woods prévoit un taux de croissance de +1,7% en 2009 et de +4% en 2010.
Pour les pays du Moyen-Orient, le Fonds a révisé à la hausse ses estimations de croissance pour l’économie de cette région qui évoluerait au rythme de près de 4,5% en 2010 contre 3,7% estimé en juillet, et de 2% en 2009.
Le FMI note que les économies de cette région sont particulièrement dépendantes du prix du pétrole, tant pour les pays exportateurs qu’importateurs.
A l’échelle mondiale, le FMI a relevé sa prévision pour 2010, tablant sur 3,1% de croissance contre 2,5% dans ses prévisions faites en juillet dernier.
En 2009, l’économie mondiale devrait avoir connu sa pire année depuis la Seconde Guerre mondiale, avec un produit intérieur brut en recul (-1,1%).
La reprise prévue en 2010, commente-t-il, est “tirée par les performances solides des économies asiatiques et une stabilisation ou une reprise modeste ailleurs”.
Les économies en développement devraient ainsi connaître une croissance beaucoup plus forte (5,1%) que les pays développés (1,3%). Celle de l’Asie en développement (7,3%) contrasterait avec celle des Etats-Unis (1,5%), du Japon (1,7%) et surtout de la zone euro (0,3%).
Parmi les grandes économies, la Chine (9,0%) resterait ”leader” du monde de la croissance, devant l’Inde (6,4%). En queue de peloton, figurent seulement des pays de la zone euro, dont l’Italie (0,2%) ou l’Allemagne (0,3%).
Le Fonds prévoit que “la reprise sera lente, parce que les systèmes financiers restent endommagés, que le soutien du secteur public devra progressivement être retiré, et que les ménages dans les économies qui ont subi un effondrement du prix des actifs continueront à reconstituer leur épargne”.
En particulier, “cela prendra du temps avant que les perspectives pour l’emploi ne s’améliorent de manière significative”, a estimé le FMI, avec un chômage qui continue de monter et “devrait connaître un pic à plus de 10% de la population active dans les économies développées”.

APS

Facebook

Posted in Adel Life, Algérie, économie, News Tagged: (FMI), 2009 et 2010, Algérie, Algérie / FMI, économie, croissance, croissance positif, Finance, institution financière internationale, L'institution de Bretton Woods, Le Fonds monétaire international

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adel Miliani 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog