Magazine Culture

Le village de l'Allemand ou le journal des frères Schiller - Boualem Sansal

Par Mimienco

untitledSansal, Boualem, Le village de l'Allemand ou le journal des frères Schiller, Coll. Blanche, Gallimard, 2008, 263p.

4ème de couverture: Les narrateurs sont deux frères nés de mère algérienne et de père allemand.
Ils ont été élevés par un vieil oncle immigré dans une cité de la banlieue parisienne, tandis que leurs parents restaient dans leur village d'Aïn Deb, près de Sétif. En 1994, le GIA massacre une partie de la population du bourg. Pour les deux fils, le deuil va se doubler d'une douleur bien plus atroce : la révélation de ce que fut leur père, cet Allemand qui jouissait du titre prestigieux de moudjahid...
Basé sur une histoire authentique, le roman propose une réflexion véhémente et profonde, nourrie par la pensée de Primo Levi. Il relie trois épisodes à la fois dissemblables et proches : la Shoah, vue à travers le regard d'un jeune Arabe qui découvre avec horreur la réalité de l'extermination de masse ; la sale guerre des années 1990 en Algérie ; la situation des banlieues françaises, et en particulier la vie des Algériens qui s'y trouvent depuis deux générations dans un abandon croissant de la République.
" A ce train, dit un personnage, parce que nos parents sont trop pieux et nos gamins trop naïfs, la cité sera bientôt une république islamique parfaitement constituée. Vous devrez alors lui faire la guerre si vous voulez seulement la contenir dans ses frontières actuelles. " Sur un sujet aussi délicat, Sansal parvient à faire entendre une voix d'une sincérité bouleversante.

amourcoeur00007rh5

Mon opinion: coup de coeur! J'ai été bouleversé par ce roman à tel point que je ne sais comment en parler!
J'ai découvert une écriture, un style magnifiques qui m'ont littéralement séduite. Boualem Sansal manie le récit et les mots avec une grande maîtrise . Je suis vraiment tombée sous le charme de sa plume.
La force de ce roman tient aussi dans sa construction avec le point de vue des deux personnages ( les deux frères Schiller ) et l'imbrication de plusieurs contextes historiques et culturels. Ainsi le lecteur est plongé au coeur des sentiments des deux personnages mêlés à un passé et un présent qui les dépassent. L'un après l'autre les deux frères vont découvrir le terrible secret de leur famille et tenter de vivre avec. De nombreux sujets sont abordés par l'auteur qui nous livre une réflexion riche et profonde autour des thèmes de la culpabilité, de la liberté, des idéologies, ...

J'ai vraiment du mal à critiquer ce roman qui m'a complètement coupé le souffle tant par l'écriture, les sujets qu'il évoque ou encore la force de son intrigue.

Vous l'aurez compris, chers lecteurs, c'est un gros coup de coeur pour moi et je vous recommande chaudement sa lecture!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mimienco 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines