Magazine

Valérier Lemercier à l'Olympia

Publié le 04 octobre 2009 par Mry

Image 5 Hier, en matinée, assis au 9ème rang de l'orchestre de l'Olympia (oui Nouveau jour via TS prod, fait bien les choses...), j'ai assisté au One Woman Show de Valérie Lemercier. Et elle dépote la dame très bien foutue (oui, dans sa tunique noire proche du corps, tu comprends ton cauchemar, toi femme...). 1h40 plus tard, je me suis retrouvé sur le trottoir avec des brèves et des phrases en tête comme "ce n'est pas en bouffant du Galak devant la télévision que tu auras ton visage sur un billet de cinquante balles", ou bien, "Elle ne se faisait pas prier pour aller à la tétée ta maman". Valérie Lemercier va loin dans la caricature, va loin dans la coquinerie, va loin dans le glauque, va loin dans l'emballement. 

6a00d8341c5abc53ef0120a5b6ed30970b-pi
Le spectacle démarre lentement. Je n'ai applaudi qu'au troisième sketch. Valérie Lemercier se lâche et se libère progressivement. Elle se reprend parfois mais, je comprends parfaitement pourquoi ses spectacles reçoivent autant de prix. En plus, elle s'est mise dans un registre qui est doublement compliqué : c'est une femme à textes et elle ne rentre pas en connivence avec son public. Non, elle déroule ses sketchs sans faire des œillades à l'immédiateté d'une salle. Ses sketchs sont écrits, elle ne laisse pas de place à l'improvisation. Ce qui donne du corps et de la profondeur dans son propos. Elle ne recherche pas le rire facile. Mais un rire construit même parfois gêné voire expiatoire !... Bref un bon rire... tout en tenant une scène immense. La mise en scène est vraiment juste et parfaite.

De façon accessoire, Valérie Lemercier a joué le jeu du web avec un teasing de son spectacle sur un site ad hoc, avec quelques vidéos exclusives, ainsi qu'une page fan sur facebook. Allez aussi lire son tumblr qui révèle son univers.

En deux mots : courez-y !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mry 253 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte