Magazine Culture

Twilight

Par Liliba


coeurcoeur

fasic

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'état de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Ce garçon beau comme un dieu et qui lui sauve la vie plusieurs fois a selon les Indiens le sang froid... Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : quand Isabella admet que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

tente

Bella fête ses 18 ans. La soirée d’anniversaire que lui organisent les Cullen tourne mal : la jeune fille se blesse et la vue de son sang provoque des réactions diverses chez les vampires. Trois jours plus tard, Edward lui annonce qu’il ne l’aime plus et que sa famille déménage. Bella ne comprend pas ce brusque retournement et sombre dans la dépression. Elle reprend le dessus peu à peu et s’aperçoit qu’en courant de graves dangers elle peut entendre la voix d’Edward. Elle décide alors de s’exposer régulièrement. Dans ce but, elle restaure de vieilles motos avec Jacob, le fils de Billy. Une amitié amoureuse se noue entre eux. Mais le retour soudain de Victoria et Laurent jette le trouble à Forks. Bella se retrouve traquée. Elle est sauvée in extremis par le clan indien des Protecteurs, qui ne sont autres que des loups-garous, ennemis héréditaires des vampires...

hesit

Bella est perdue. Déchirée entre les deux hommes qu'elle aime, elle choisit finalement d'épouser Edward. Mais lorsqu'elle revoit Jacob, elle n'est plus sûre de rien : souhaite-t-elle vraiment qu'Edward la transforme en vampire après leur mariage? Mais surtout, doit-elle ensevelir le sentiment d'amour qui la submerge lorsqu'elle est face à Jacob ? La confusion règne dans son esprit déjà perturbé par les Volturi et Victoria, qui la menacent toujours...

reve

Bella a fait son choix : elle s'apprête à épouser Edward. Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marché? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d'accepter de la voir renoncer à sa vie humaine ?

.

Tentation, Fascination, Hésitation, Révélation, tout un programme ! Je ne vais cependant pas m'étendre sur ces livres puisque vous les avez toutes lus, ou presque ! Depuis le temps que je voyais des billets sur vos blogs, j'attendais le moment heureux ou ces pavés arriveraient chez moi. Eh bien, du moment où je les ai eu en main, je ne les ai pas lâchés tant que je n'ai pas terminé le tome 4, lisant même jusqu'à 4 heures du matin, frénétique, incapable de refermer le livre, voulant absolument savoir la suite... Bref, j'ai dévoré la série en 10 jours début juillet... bien que ce soit un truc d'ados en mal de sentiments guimauve et gnangnan à souhait !

Car oui, pourtant, c'est kitch et bêta, c'est bourré de clichés d'ados en mal d'amour, de sentiments mielleux, avec des bons et des méchants en vraies caricatures... J'ai de plus trouvé que le monde et les personnages de l'auteur n'étaient pas assez construits et de ce fait l'histoire m'est apparue pas du tout crédible...

Mais qu'on ne me dise pas que je n'aime pas les livres d'ados ! J'avais adoré Harry Potter où le monde est imaginé dans ses moindres détails par l'auteur, où chaque chose est logique parce qu'émanant de ce monde là, ou tout se tient. Je m'étais laissée embarquer totalement avec Harry et ses amis, ressentant en même temps qu'eux les frissons de l'aventure, la peur, la joie, la colère, le désir... J'ai également beaucoup aimé la série Eragon que j'ai offerte à mon filleul et que je me suis empressée de lui piquer...

Ce qui est incroyable dans les livres de Stephenie Meyer, et je pense que beaucoup d'entre vous serez du même avis que moi, c'est que malgré tous les défauts que l'on peut trouver, bien que nous ayons dépassé l'âge de la cible des lecteurs de 20 ans largement (ma bonne dame, ça ne nous rajeunit pas !), bien que le style soit vraiment indigent (dans le 1er tome, le "torse marmoréen" de Edward doit revenir à peu près à chaque page, voire plusieurs fois par page ! On se croirait presque dans un Harlequin !), eh bien malgré tous ces défauts et d'autres encore que j'oublie certainement de vous citer, on accroche ! On se laisse embarquer par la gémissante Bella (mon Dieu, qu'elle est godiche et énervante !), par le bel Edward (qu'on me présente une fille dans la vraie vie qui ait envie de se lover contre un homme, si beau soit-il, dont la peau glacée vous transperce de froid !), par un Jacob bouillonnant et instable (le personnage de l'histoire que j'ai le plus aimé, vraiment attachant) et par des personnages secondaires dont la psychologie n'a pas été plus poussée que celle des postulants à la Police Nationale... (c'est tout dire).

Je ne sais pas quelle est la recette miracle du succès de cette série... J'ai juste passé un très bon moment de lecture, mais dont il ne me restera probablement rien dans quelques mois !

A girl n'a pas dépassé le tome 1, qu'elle a trouvé trop bourré de clichés, un avis mitigé pour Caro(line), mais des commentaires enthousiastes à lire en dessous (et tous les liens des blogueuses lectrices que j'ai la flemme de recopier), Enna a bien aimé et Clarabel était complètement accro !

Un livre de ma

biblio_tournante

Et un article très drôle de Karine sur le film.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Liliba 2705 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines