Magazine Focus Emploi

Le CV vidéo est mort, d’autres buzz sont amenés à régner

Publié le 05 octobre 2009 par 31000emploi

Le CV vidéo est mort, d’autres buzz sont amenés à régner

Quelques mois après les premiers exemples réussis, dont certains resteront des « références souvenirs », naissait la vague des CV vidéos adopté par « le grand public ».

Ici aussi nous avons cru un instant à ce support, tout en y apportant une touche personnelle : En créant le « candidat du mois », nous avons voulu donner de la visibilité à des chercheurs d’emploi locaux, en proposant de les accompagner dans la réalisation, sous forme d’interview clippée, dans l’espoir de séduire des employeurs potentiels Toulousains qui visitent notre portail.

Oui mais voilà, diffuser une vidéo de ce genre sur une plateforme de partage de vidéo expose au delà d’une zone géographique, et malgré une réalisation réussie, voici le constat que je peux en tirer aujourd’hui :
- Ces vidéos n’ont pas permis aux candidats de directement trouver un emploi, elles ont malgré tout aidé ses auteurs à mieux préciser leur argumentaire, grâce au travail en amont effectué ensemble,
- Des commentaires positifs ont montré que la formule plaisait, mais le temps utile pour réaliser chaque mois une vidéo de 3 minutes était trop important et après 2 essais, j’ai arrêté la formule,
- Les entreprises ne recrutent pas à cause ou grâce à ce support,
- La chasse aux sorcières a commencé et j’ai préféré virer ces vidéos afin de protéger les candidats et leur personal branding.

En 2008 et 2009, chaque semaine a permis à quelques chercheurs d’emploi d’essayer de sortir de l’anonymat en tentant l’expérience vidéo, afin de se singulariser. Certains buzz ont été encensés à leur sortie, puis …

A la vue des critiques cinglantes sur ce format en ce moment, on peut estimer qu’une forme de buzz a vécu, le CV vidéo c’est fini !
La messe est dite, nous pouvons retenir que « la vidéo virale » est devenu un outil très complexe, demandant des moyens de plus en plus sophistiqués, une très forte dose de créativité et un fort potentiel de séduction.

Loup, y es-tu ?

Le CV vidéo est mort, d’autres buzz sont amenés à régner

Pour tous, la tentation du Buzz est grande : Au pic de la crise, des licenciements et des gels d’embauches, pourquoi ne pas tenter sa chance lorsqu’on cherche un emploi et puisque tout le monde en parle ? Grâce à l’appât de plusieurs exemples « modèles », toute une communauté de spécialistes en e-marketing a bordé le phénomène, suivis de près par les médias traditionnels, toujours en retard sur le buzz et incapables de faire aux-même leurs choix sur ce qui est bien et ce qui ne l’est pas …du moment qu’on en parle ! Peoplisation de tout !

Donc, les campagnes fondées sur les CV vidéos en ont introduit d’autres, comme la nécessité d’utiliser un ton décalé, avec comme pré requis pour matière première l’originalité.

Dans ce contexte médiatique maîtrisé, le viral ne semble fonctionner que pour les extrêmes :

Quelques exceptions sont encensées et servent d’appât quand d’autres CV sans ligne éditoriale sont démolis par pure méchanceté et représentent la plus grande propagation sur la toile.

Alors, le CV vidéo est-il un instrument de communication ? Oui, mais pas pour qui vous croyez ! En effet, ce sont les mêmes qui ont fait monté le buzz sur ce thème qui aujourd’hui en organisent la destruction. Ces pratiques stériles, imaginez, ne servent qu’à amuser la galerie dans certains cas, gagner des visiteurs, des taux de rebond ou du backlink dans l’autre.

Attention, je ne vous parle absolument pas de professionnels, mais de simples Webmasters passionnés du Web, des chasseurs de prime de clic qui maîtrisent quelques mécanismes, mais sans plus.  Certains sont même salariés et payés à scruter le Web pour s’approprier le commentaire de sources rarement citées et donner à manger à leur communauté, souvent reconnue grâce au commentaire « sympa l’article ». Pitié ….

Les agences de communications, pour leurs clients qui sont des marques commerciales, sont dans une autre sphère et gèrent des budgets monstrueux, de moyens de productions et de promotions bien maîtrisées et sont capables de mesurer le retour sur investissement de leurs campagne. Rien à voir.

Pas vu, pas pris : Les entreprises insensibles

Le CV vidéo est mort, d’autres buzz sont amenés à régner

Un chercheur d’emploi souhaitant utiliser internet pour trouver un emploi doit-il nécessairement faire du viral pour plaire à un employeur potentiel ?  Outre désormais la quasi certitude de ne pas atteindre sa cible, le risque majeur est de continuer à chercher des idées de forme au détriment des axes de progrès de toute candidature, c’est-à-dire le fond. Et je crois que sur ce terrain là, on est encore loin d’avoir trouvé un pont …

Quel sera le prochain Buzz en matière de recherche d’emploi ?

Aux USA, est actuellement en préparation une émission de Télé réalité sur des candidats qui doivent s’éliminer entre eux pour un job…. Le ton est donné : Toujours plus Trash !!

Le Real-time-Web oblige à des comportements de grande consommation : Je lis, je commente et bye bye. J’y pense puis j’oublie, c’est la vie, c’est la vie ….

En revanche le buzz constitue une discipline qu’il faut chaque jour réinventer pour pouvoir continuer à surprendre et séduire… Alors sans doute de nouveaux types de campagnes virales verront le jour et permettront à des chercheurs d’emploi de sortir du lot. Mais on peut se demander à quel prix 1 candidat va atteindre son objectif pour des milliers de sacrifiés sur l’autel de la moquerie infantile ?

La solution vient très certainement du CV lui-même : Plus de maîtrise dans les mots clés, plus de simplicité et de clarté. Sur ce point, les recruteurs qui utilisent internet dans leur processus de recrutement sont du même avis que ceux qui ne le font pas : Simplifier le CV leur fera gagner du temps pour mieux cibler les bons candidats.

J’ajouterais qu’à force de démocratiser de nouvelles formes de mise en avant de profils, même si pour le moment elles ne portent pas leurs fruits, on arrivera à réformer la standardisation du CV et stopper la diplômite aigue, problème spécifiquement Français. Par exemple, arrêtons de bloquer sur le CV anonyme et inventons ce nouveau Cv qui satisfera tous les partis concernés, recruteurs et candidats.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


31000emploi 96 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte