Magazine Info Locale

Le projet de loi pour le référendum sur l’indépendance

Publié le 05 octobre 2009 par Politicoblogue
Alex Salmond du Parti National Écossais

Alex Salmond du Parti National Écossais

Le Gouvernement écossais a présenté ce matin treize projets de loi pour pour la mandature actuelle, dont la convocation d’un référendum sur l’indépendance de l’Écosse l’année prochaine. Alex Salmond estime en effet qu’ »on ne devrait pas refuser au peuple écossais le droit d’exprimer son opinion lors d’un référendum ». Mais pour approuver la loi, le gouvernement écossais devra chercher des supports, et ce ne sera pas chose facile.

Malgré le fait que, depuis aujourd’hui, il est officiel que le gouvernement indépendantiste dirigé par le SNP a l’intention de faire approuver la loi, aucun des trois partis d’opposition (travaillistes, conservateurs et liberaux-démocrates) ne souhaitent pas que cette consultation ait lieu. Le SNP et les Verts – les deux seuls partis favorables à l’organisation d’un référendum- sont en minorité au Parlement écossais. Les trois formations opposantes proposent un accroissement de l’autonomie de l’Écosse, sans en proclamer l’indépendance.

En conséquence, le Gouvernement écossais a réitéré aujourd’hui qu’il est ouvert à la « possibilité d’un référendum multi-option », c’est-à-dire, un vote qui n’inclurait pas seulement la possibilité ou non de voter pour l’indépendance, mais permettrait de voter pour des options intermédiaires, qui permettrait de répondre à la demande de plus d’autonomie des trois partis loyalistes vis-à-vis du Royaume-Uni. Mais ces trois formations se sont braquées et reprochent à Salmond de vouloir obtenir l’indépendance « par la porte dérobée » à travers un référendum avec trois options.

Quoiqu’il arrive, si le référendum a lieu, l’indépendance de l’Écosse ne pourra être légalement proclamée – faculté que ni le Gouvernement ni le Parlement écossais n’ont – mais il accordera au gouvernement de Salmond un mandat populaire pour négocier avec Londres l’obtention de la souveraineté.

Le Gouvernement écossais considère que l’indépendance permettrait à l’Écosse d’être à égalité avec des pays similaires. Contrairement à ceux qui arguent que l’Écosse libre serait incapable de survivre économiquement, Salmond assure que le pays pourrait mieux profiter de ses ressources, et tout particulièrement de l’exploitation du pétrole.

Mes commentaires sur ce sujet: http://frankly.yolasite.com/

___________________________________ Politicoblogue.com \ Parce que la politique est partout!

Le projet de loi pour le référendum sur l’indépendance


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Politicoblogue 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog