Magazine Finances

Les avantages des SCPI Scellier

Publié le 25 septembre 2009 par Jbessenay @jbessenay

SCPI Scellier Une SCPI c’est tout simplement une société qui achète des immeubles et les loue. Elle achète les immeubles avec les fonds que lui apportent les associés et ensuite elle gère les immeubles. Il peut s’agir d’immeubles d’habitation, de bureaux, de commerces, le principe est le même.

On peut se poser la question de l’intérêt de confier à une SCPI le soin d’acquérir et de gérer un immeuble, plutôt que de s’en occuper soi même.

L’intérêt le plus évident, pour l’investisseur, est la diversification. En effet la SCPI va collecter des fonds qui vont lui permettre d’acheter plusieurs immeubles dans plusieurs villes. L’associé de la SCPI va de fait être investi de façon diversifiée, sur plusieurs immeubles, sur plusieurs types d’appartements, sur plusieurs régions.

Un autre intérêt de ce type d’acquisition, c’est que le montant de l’investissement peut être taillé sur mesure, puisque le prix de souscription de la part est en général de quelques centaines d’euros.

L’autre intérêt, à mon sens, c’est que la gestion va être confiée à une société dont c’est le métier et dont on peut penser qu’elle va mettre en oeuvre tout son savoir-faire pour optimiser le taux d’occupation des immeubles.

Voila pour les principaux avantages des SCPI, mais une catégorie de SCPI mérite le détour, je veux parler de SCPI fiscales, et plus particulièrement des SCPI Scellier.

Pour une SCPI « Scellier », la réduction d’impôt accordée aux associés investisseurs, est identique à celle d’un investissement « Scellier » en direct, 25% du montant souscrit réparti sur 9 ans.

Un « détail » important, c’est que la réduction d’impôt est applicable au titre de l’année du paiement de la souscription, sans attendre la livraison et la location des logements.

Cet avantage est accordé dans la mesure où les parts sont conservées 13 ans. Un investissement dans une SCPI Scellier exclut donc toute possibilité, dans de bonnes conditions, de désinvestir avant cette échéance.

J’ai étudié plusieurs SCPI Scellier en considérant l’importance du montant collecté, l’expérience des gérants, les choix d’investissement, la localisation géographique et le respect des normes environnementales. Dans tous les cas il s’agit de SCPI à capital fermé, les montants envisagés pour les collectes sont de plusieurs dizaines de millions d’euros, avec une date butoir de souscription qui est en général la fin de l’année 2010.

A titre d’exemple, un investissement de 72 000€ (financé par un emprunt classque ou In fine) va permettre une réduction d’impôts de 2 000€ par an pendant 9 ans. Les revenus fonciers seront perçus en général mi 2011, les fonds apportés étant entre temps rémunérés au taux monétaire, ce qui actuellement ne fait pas grand chose.

La rentabilité est de ce fait assez faible, mais elle est améliorée par l’économie d’impôts. Ensuite, mi 2011, les revenus seront déclarés en tant que revenus fonciers et intégrés aux autres revenus fonciers éventuels.

Investir dans une SCPI Scellier peut donc s’étudier, bien évidemment toujours dans un cadre concerté avec votre conseiller préféré, les objectifs à atteindre ne devant bien évidemment pas être la seule économie d’impôts…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jbessenay 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine