Magazine Internet

E-reputation : Google SideWiki en rajoute une couche

Publié le 12 octobre 2009 par Anthony Hamelle

Google-sidewiki-toolbar

Si tu ne viens pas au web social, le web social viendra à toi : nous en parlions l’année dernière, et voila qu’avec le lancement de Sidewiki, Google en rajoute une couche – littéralement.   En deux mots, Google SideWiki est un petit plug-in intégré à la Google toolbar qui « superpose » un fil de commentaires virtuel sur n’importe quelle page web. Tremblez webmasters de sites autistes, la conversation s’invite chez vous par la porte de derrière ! Tout site devient instantanément « commentable » … sous réserve toutefois d’avoir installé l’insidieux plug-in.
Or, on a beau s’appeler Google, le téléchargement volontaire d’une application supplémentaire représente une sacrée barrière à l’entrée, qui a jusqu’ici empêché le décollage d’autres outils d’annotation du web. Il est fort possible que SideWiki connaisse in fine le destin peu glorieux d’autres plantages tels Google Knol, Google Comments, etc. Une semaine après un lancement en fanfare, on peut s’étonner par exemple de ne pas trouver le moindre commentaire SideWiki sur le site d’AIG, General Motors ou sur le site de la Maison Blanche. 
Jusqu'à preuve du contraire donc, pas de raison effectivement de s’emballer. Sans adoption massive, les commentaires de SideWiki peuvent aussi bien être écrits à l’encre sympathique.
Voila pour le pragmatisme teinté de scepticisme bon teint. Ceci étant dit, grattons un peu et spéculons beaucoup :
  • A la différence des autres services préexistants, SideWiki présente la notable différence d’être la progéniture de Google, qui a la fâcheuse obsession d’indexer tous les contenus qui passent, avec la probable ambition à terme de restituer ces commentaires dans les résultats de sa page de recherche. Testez cette requête dans Google site:http://www.google.com/sidewiki/entry/  et vous constaterez que toutes les entrées via SideWiki sont consultables et requêtables (via Andy Beard). A terme donc, les commentaires jusqu’alors invisibles au commun des mortels, pourraient venir s'ajouter à la page de résultats et deviendraient sacrément visibles pour les millions d’utilisateurs du moteur Google. Amis du SEO et de l’e-réputation, bonjour…
  • SideWiki proposera bientôt son API, qui permettra très facilement à n’importe quel geek un peu doué de récupérer les contenus et commentaires déposés via SideWiki, et de les republier comme bon lui semble sans que l’installation d’un plug-in soit nécessaire. Vu autrement, cela veut théoriquement dire qu’un commentaire n’est plus nécessairement lié ou circonscrit au blog sur lequel il a été déposé, et peut être reproduit, rediffusé, agrègé, « mash-upé » à volonté. Les sites d’avis de consommateurs devraient s’en réjouir. Quant à l’industrie de la veille et du social media analysis, cette API sera une véritable aubaine, facilitant grandement la collecte et l’analyse des commentaires où qu’ils se trouvent. Ca n’a l’air de rien, mais à ce jour, il n’existe pas de bon moteur de recherche sur les fils de commentaires (à l’exception de backtype.com qui est loin d’être suffisant) : avec cette API, les moteurs et les « scrapers » de commentaires déposés via SideWiki vont fleurir. 
  • SideWiki autorise l’html et l’inclusion de vidéos Youtube (exemple) : quel webmaster n’aimerait pas voir en marge de son site, et sans aucun moyen de contrôle, un insert youtube ? Allez soyons positif, il y aura bien des vidéos de fans dans le tas ;-) 
  • Croissez et multipliez semble dire Google aux commentaires déposés via Sidewiki : il est en effet possible de rediffuser son commentaire sur Twitter et Facebook, et pour le coup, pas besoin de plug-in : le commentaire apparait noir sur blanc dans le news feed Facebook ou en accès direct et sans plug-in depuis un tweet (exemple).  
  • Et pour aller un peu plus loin et vous faciliter la vie, imaginez que vous déposiez un commentaire sur une citation d’Obama dans un article (exemple fourni par Google lors de sa présentation officielle), SideWiki aura l’obligeance de reproduire ce commentaire sur les autres sites ayant publié la même citation: "Under the hood, we have even more technology that will take your entry about the current page and show it next to webpages that contain the same snippet of text. For example, an entry on a speech by President Obama will appear on all webpages that include the same quote" (cf. blog de Google). Les trolls apprécieront ce multi-postage automatisé. 
  • Votre site corporate n’attire pas les commentaires sidewiki ? Google, comme la nature, a horreur du vide, et pourra proposer en lieu et place des commentaires dans la marge de gauche, des billets de blogs en rapport avec le contenu de votre site. Merci qui ? 
  • les spammeurs et détracteurs vont s’en donner à cœur joie me direz-vous. Que nenni nous rassure Google, y a un al-go-rithme scientifiquement prouvé pour trier les commentaires substantiels des « ROTFL » et autres perles de sagesse habituelles.
Entre parenthèses, si ca marche a) Google ferait bien de l’implémenter sur les fils de commentaires Youtube b) Google étrenne ainsi une formule quasi-magique pour résoudre l’épineux problème de la gestion des fils de commentaires, ce qui pourrait (spéculons encore) faire de SideWiki le standard technologique de choix pour gérer les fils de commentaires sur les sites à fort trafic, avec tous les avantages que cela représenterait pour Google en terme de data-mining.
Poussons le bouchon encore plus loin : Google étant engagé dans une compétition effrénée avec Facebook pour contrôler le social graph, et sachant que tous les commentaires de SideWiki sont associés à votre identifiant Google, il est tout à fait envisageable que SideWiki « choisisse » les commentaires présentés sur une page en fonction de votre propre communauté d’amis et connaissances (vous savez, ces personnes avec lesquels vous échangez régulièrement sur Gmail et Gtalk). On le sait, l’opinion d’un proche à souvent plus de poids que l’avis d’un expert anonyme : afficher en priorité ces commentaires de personnes de confiance représenterait une impressionnante innovation en matière de « social shopping », un remarquable casse-tête pour les marketeurs et référenceurs, mais au bout du compte une formidable opportunité pour Google Adwords de « sponsoriser la Conversation ».
A lire aussi : - Google’s SideWiki Shifts Power To Consumers –Away From Corporate Websites   - Five Google Sidewiki Examples in the Pharma, Retail, Insurance, and Electronics Categories - Why I’m Not Sweating Reputation Bullets Over Google Sidewiki - Si tu ne viens pas au web social, le web social viendra à toi ! - Voir aussi Kutano.com, un autre plug-in d'annotation partagée, faisant apparaitre en marge d'une page les tweets qui y font référence (via @gfouetil).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Jonathan
posté le 04 mars à 11:09
Signaler un abus

Sidewiki - Crabzy - même combat !! Et encore, Crabzy offre bien plus de possibilité puisque l'on peut au moins échanger, à l'image d'un forum. Je trouve le concept fort intéressant au deumeurant, surtout si il se développe, car tout le monde a à y gagner au final. Plus nous unissons nos efforts, nos avis, échangeons nos expériences et nos opinions, plus nous renforçons le pouvoir d'Internet, non ? A faire connaître et à démocratiser je pense en tout cas.... Enrichissons le Web ! Cdlt, NB : un gros consommateur de Net ;-)

Ajouter un commentaire