Magazine

Los Angeles baby, la récap express et bordélique

Publié le 15 octobre 2009 par Julie Bbg

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, je dissocie mes meilleures années entre L.A. et Londres, deux villes que je pense connaître comme ma poche et qui correspondent à deux parties de ma vie ôôô combien kiffantes et déterminantes.


A L.A., j'étais donc en terrain connu avec l'excitation de retrouver les endroits auxquels je suis attachée, mais surtout en famille auprès de mes amis les plus chers.

Confidences, fous rires, quelques larmes aussi becoz que la vie aussi belle soit-elle n'en est pas moins qu'une sale pute, beaucoup de strawberry margaritas & de champagne, et un mariage à l'américaine comme on n'en voit que dans les films.

C'est là dessus que je vais particulièrement rebondir et vous faire un 3615-malifeissocool.


2.jpg

Donc me voilà en position de Matron of Honor, ce qui, de France me faisait plaiz certes, mais m'a tout autant cassé la tête en raison des speechs que je devais préparer pour les diverses festivités en amont dudit wedding, et de ces fabuleuses fiestas que je me devais d'organiser à 10000 kms de chez moi, surtout.

Franchement pas évident quand t'es pas sur place et que le décalage horaire est si important, mais mes loulous, les résultats ont été au-delà de mes espérances et les intéressés ont été subjugués. Autant vous dire que je me la suis racontée easy au grand désarroi de mon entourage lors de la suite du séjour :-))

Et le mariage! Le mariage de ma meilleure amie, ZE event de l'année après celui de mon meilleur poto, la boucle est bien bouclée et ces deux-là m'auront donné bien des émotions en 2009, chacun dans leur style.

Les Maids of Honor, moi dans mon rôle de cheftaine, ma fille en flower girl, et les usher tous aussi hot les uns que les autres. Mariage mixte, coloré, musical, mieux que OHLALALA, c'était un grand TRALALA que je n'oublierai jamais.

Le Best Man, star de la TV américaine avec qui j'opérais en binome, je l'aurais bien croqué mais pas possibeule car sa chérie veillait au grain.

Bref, vas-y faire un discours fingers in ze nose quand avant toi, le mec qui vient de décrocher un Emmy Award te lamine l'assemblée de fous rires en galéjades avec l'aisance de celui qui vit de ça justement....

Les boules vous pensez? Non, les MEGA BOULES, croyez-moi.

Pas le choix: champagne, vodka, gin tonic et ma myopie: combinaison parfaite pour évincer le trac et assurer la standing ovation 10 mns plus tard, emballé-c'est pesé, le best man m'a proposé une rencontre avec son directeur des programmes. Méme que oué, carrément je sais, c'est un peu un truc de dingue.

A part ça, les techniques de drague sont assez déconcertantes de franchise.... exit le sempiternel jeu de séduction qui dure des heures, à L.A. les mecs ne perdent pas de temps et déboulent sur toi à base de:

"hi are you married?"

"hi wanna come play in my bedroom tonight"?

ou encore "hey baby, u gotta nice smile, a nice dress, a nice ass, bet I can get you a nice orgasm later on?"

Mention +++ aux blacks américains qui te font l'amour en musique... au propre comme au figuré, mmmm aaaaahh, je-sais-je-sais!

Gros coup de coeur pour Katsuya, resto japonais dont j'avais beaucoup entendu parler sur les sites US, il faut y manger pour le croire, les meilleurs sushis du monde sont servis ICI et c'est pas faute de a/: ne pas aimer les sushis, b/: en avoir bouffé des kilos entiers lors de voyages en Asie.

Shopping?

Shopping of course!

Victoria's Secrets, Urban Outfitters, Gap, Banana Republic, Target, 99c shops, American Apparel, Chinese Laundry, Essie, j'en passe et des meilleurs, carnage total de la CB mais est-ce bien raisonnable de regarder ses dépenses lorsqu'on est en vacances?? J'ai du acheter deux nouvelles valises sur place pour pouvoir ramener mes nouvelles acquisitions, je pense que ça donne une idée du massacre, et comme je suis pas bégueule, quelques bricoles pour les gens que j'aime... cette bitch par exemple, cette chaudasse aussi, ce pti con d'amour et of course mon guérillero préféré.

Egalement une virée à Disneyland pour faire rêver ma princesse, les pieds dans l'eau à Malibu, les manucures/pédicures à 15 Dol, les hamburgers à Santa Monica, les bitchy virées en porshe en pleine nuit , les soirées au coin du feu sous la couette avec l'amie la plus chère, le champagne en limo, la bise à Justin Timberlake, les rencontres époustouflantes de gentillesse et de sincérité (euh j'espère!), le soleil plein pot, et les cadeaux whouwaaa des dragueurs les plus mordus, moi je dis YES OH YES.

Vous aurez pigé.... vacances j'oublie tout et surtout les relous, mission accomplie, comme je vous le disais, au taquet pour finir cette salope d'année 2009 le smile vissé aux oreilles, et bien sûr mettre en place ces quelques projets que je ramène de Lalaland car croyez bien que j'ai maximisé la tasspé attitude mais que cela n'a pas empêché les idées de fuser pour renflouer les comptes :-)


Les meilleures vacances de ma vie?

Franchement pas loin... mais allez, on va dire qu'elles entrent facilement dans mon TOP 10.

Yé vous embrasse bambinos, yé du boulot par dessus la tête :-)

ps: haaan j'ai oublié!! + 3 kgs sur la balance en 10 jours de laisser-aller total, ça situe la bonnitude des vacances aussi non? :-)) Life is short, life is good, make it a party, je compte sur vous!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julie Bbg 185 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog