Magazine Culture

Vu au Printemps de Septembre

Publié le 20 octobre 2009 par Toulouseculture
Musée - Les Abattoirs.

Plus évocateur que toutes les madeleines trempées dans un bol de tisane. Provoquant le même effet qu'un générique de vieux dessin animé entendu par hasard un soir d'hiver. Dans une arène circulaire, une multitude de dés facétieux s'éparpillent dans un bruissement multicolore. Facétieux parce qu'ils ne donneront jamais que le chiffre 1. Multicolores parce qu'ils sont jaunes, rouges, bleus et blancs. Ils me rappellent avec force les jours de pluie, quand les enfants jouent sagement sur la moquette de leurs chambres en chantonnant une chanson secrète. Qu'est ce que je serai plus tard, et alors le méchant prince noir monte sur sa monture, j'aurai un cheval, et je serais coiffeuse, je m'occuperai des animaux, je vais mettre toutes les poupées habillées en rose ensemble, si je me trompe je ne pourrai jamais le revoir, si je ne rate aucune ligne je réussirai. Quand on vous dit que la vie est un jeu...

Vu au Printemps de Septembre
Vu au Printemps de Septembre
Robert Filliou
« Eins. Un. One... », 1984
Coll.Mamco, Genève
Images provenant du site : http://www.mamco.ch/collections/filliou.html

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire