Magazine Société

LVMH: début de délocalisation?

Publié le 19 septembre 2007 par Sujatha Samy-Randy
Lu aujourd'hui dans la presse. Après les négociations, le temps de l'action est venu. LVMH va ouvrir sa première usine de chaussures à Pondichéry. Apriori seules les semelles seront fabriquées sur place. Les autres phases de la fabrication des souliers continueront d'être effectuées en Italie. Le partenaire indien de Luois Vuitton est Hidesign. La presse française l'a souvent designé comme étant "un petit maroquinier local". En fait, il s'agit d'une grosse structure avec diverses activités. Si son premier métier est bel et bien le travail du cuir, le groupe est très présent dans la distribution (grands magasins) et l'hôtellerie.... Pour le moment, le pourcentage que prendra Hidesign dans le groupe LVMH n'est pas décidé. La grande marque française va-t-elle briser le tabou de la délocalisation dans le secteur du luxe? En fait, je crois que cette première n'en est pas une. Je suis convaincue que d'autres marques prestigieuses doivent avoir recours à des aides techniques lointaines pour faire fabriquer un peu voire beaucoup de leurs produits. Seulement nul n'ose l'avouer. Il est certain que l'admettre pourrait causer des dégâts. La question que je me pose est la suivante: comment la cleintèle de ces grandes maisons régit-elle à ce type d'évolution? Aura-t-elle l'impression que les articles vont perdre de leur valeur ou de leur qualité? Si quelqu'un sait, n'hésitez pas à me le faire savoir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sujatha Samy-Randy 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine