Magazine Culture

Luc Ferry parle de l'école...

Par Fsns
Luc Ferry parle de l'école...

Une oreille toujours traînant du côté de France Inter vers 17h00 pour savoir qui l'incontournable Yves Calvi reçoit dans son émission Nonobstant, une voix familière émerge qui aussitôt mobilise l'autre esgourde et une bonne partie du cortex disponible, tiens, Luc Ferry… Quelques questions d'entrée en matière sur le parcours scolaire, plutôt atypique, et d'un ton pour le moins assuré, notre ancien ministre revient entre autres sur la baisse du niveau d'orthographe s'appuyant sur des reconstitutions de tests à partir de copies datant de 1920, s'en prend à Darcos, règle ses comptes au passage avec Michel Onfray mais assène aussi en quelques dizaines de minutes d'émissions entrelardées de pauses musicales des idées vraiment intéressantes et fortes. Ainsi, après plusieurs égratignures à l'endroit de Luc Chatel, Yves Calvi lui fait remarquer que son passage au ministère n'a pas spécialement changé la donne, ce à quoi Ferry répond sans se démonter, et on n'entend pas tous les jours une telle franchise sur les coulisses du système, que lorsqu'il a pris ses fonctions le huit mai 2002, toute la rentrée suivante était complètement pliée et verrouillée, et qu'en gros à part serrer quelques mains et couper quelques rubans tricolores, le ministre de l'éducation, s'il ne reste pas au minimum trois ans pour pouvoir entamer de vraies réformes, n'est qu'un homme de paille. Or, lorsqu'on sait que la durée moyenne occupée par un ministre à l'éducation est de un an et demi depuis le début de la cinquième république, on pâlit. Faire accéder la majorité d'une classe d'âge au bac ne peut selon lui que paradoxalement nuire aux plus défavorisés. L'intérêt de la lecture ? Réponse ferme et cogitée : contrer l'addiction que provoque la mondialisation libérale, plutôt surprenant dans la bouche d'un homme de droite gaulliste de toujours. Et il est également très à l'aise pour justifier du fait que ministre de l'école laïque et publique, il n'ait pas hésité à inscrire ses filles dans le privé, pour les protéger entre autres raisons. Réécoutez l'émission, c'est plutôt intéressant…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Familles je vous aime (Luc Ferry)

    Familles vous aime (Luc Ferry)

    "Commençons par un constat banal : la peur, chacun peut s'en rendre compte, est devenue l'une des passions dominantes des sociétés démocratiques. Lire la suite

    Par  Alexandra
    CONSO, CULTURE, LIVRES
  • BLANVILLAIN, Luc

    BiographieUn premier roman pour un nouvel auteur dans la paysage du polar... On sait encore peu de choses sur lui sinon qu'il est d'origine normande et s'est... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • Noël , Luc Berimont, dimanche poétique

    Noël Berimont, dimanche poétique

    Madame à minuit, croyez-vous qu'on veille ?Madame à minuit, croyez-vous qu'on rit ?Le vent de l'hiver me corne aux oreillesTerre de Noël, si blanche et... Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES
  • Belgique : RTL rachète les éditions Luc Pire

    Belgique rachète éditions Pire

    Le groupe belge RTL-TVi possède à présent la totalité du groupe d'édition Luc Pire. RTL a donc racheté les dernières parts que Luc Pire détenait dans Tournesol... Lire la suite

    Par  Actualitté
    CULTURE, LIVRES
  • Fabrique-moi des ailes, de Perrine LUC

    Fabrique-moi ailes, Perrine

    Image cliquable pour commander .  Fabrique-moi des ailes, de Perrine LUC . C'est dans la séparation de l'autre que l'on comprend ce qu'aimer veut vraiment dire. Lire la suite

    Par  Goliath
    CULTURE, LIVRES
  • LE PACHE, Jean-Luc

    BiographieJean-Luc Le Pache est né en 1958 à Paimpol. Auteur de plusieurs articles et coauteur d'un livre sur l'histoire de Bréhat, il signe en 2000, son premie... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • « Les jours redoutables » de Jean-Luc Allouche

    jours redoutables Jean-Luc Allouche

    Israël / Palestine : la paix utopique Pessimiste voire désabusé : tels sont les premiers qualificatifs qui viennent à l'esprit lorsque l'on referme Les jours... Lire la suite

    Par  Anom Yme
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Fsns 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines