Magazine Culture

Du rififi au Proche Orient (2)

Par Krri

de Auguste Le Breton

du_rififi_au_proche_orient_2
En réalité, personne n'a jamais su exactement ce que Chester était venu fabriquer au Liban. On supposait qu'il venait s'occuper de drogue. Officiellement, il ne s'intéressait qu'aux cigarettes. Des tonnes et des tonnes de cigarettes inondaient l'Orient en transit par le Liban. Les services américains voulaient savoir qui réceptionnait ces cigarettes et c'est pourquoi ils avaient envoyé sur place Chester, un Noir parlant couramment l'arabe. On l'a retrouvé un matin, derrière les souks aux bijoutiers. Sa tête était presque détachée du tronc... par un rasoir.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines