Magazine

Adoption gay . les réactions . de Bloche à Raoult ...

Publié le 16 novembre 2009 par Flash-News

Réactions après la décision rendue par le tribunal administratif de Besançon, qui ordonne au conseil général du Jura de délivrer à une enseignante homosexuelle un agrément d'adoption.


Adoption gay . les réactions . de Bloche à Raoult ...

 

Pour :

Patrick Bloche (député PS), rapporteur de la loi sur le PaCs, a demandé d’autoriser l'adoption par les couples homosexuels.
La société est prête à accepter que des couples homosexuels adoptent des enfants. La loi doit être modifiée … Quand le législateur le veut, il peut être en phase avec la société. Le PaCS en est l'exemple fort.

Noël Mamère (Verts) :

Le combat mené par des avocats et un certain nombre d'entre nous est maintenant une réalité reconnue par le droit" "C'est un pas très important qui vient d'être franchi. Nous espérons surtout que ce symbole deviendra réalité pour les couples homosexuels qui demandent la reconnaissance de leur droit de parent.

Hervé Morin (Nouveau Centre), ministre de la Défense :

L'amour d'un couple, c'est beaucoup mieux que les services de la DDASS … Ce qui compte, d'abord et avant tout, c'est l'amour que peut avoir un enfant, quelle que soit la configuration du couple.

Le Parti communiste français « espère que cette décision fera jurisprudence ».

Le PS a déposé en 2004 une proposition de loi pour autoriser l'adoption par les homosexuels …

Contre :

Luc Chatel le porte-parole du gouvernement a déclaré :

Je veux d'abord vous rappeler que le gouvernement a eu l'occasion de dire à plusieurs reprises -le président de la République lui-même s'est exprimé sur le sujet- que nous n'étions pas favorables à l'adoption d'enfants par les couples homosexuels.

Nadine Morano secrétaire d'Etat chargée de la Famille :
Il n'y a pas de projet pour réformer l'adoption en faveur des couples homosexuels. C'est un engagement du président de la République … Mais il faudra ouvrir le débat, pourquoi pas lors de la prochaine élection présidentielle en 2012.

Christian Vanneste député UMP :

Malheureuse décision du tribunal qui fait l’objet de l’habituel rouleau compresseur médiatique du groupe de pression homosexuel.

Marine Le Pen(FN) :

Cette décision consacre la disparition d'une certaine morale d'Etat et le triomphe d'une société hédoniste où les volontés de certains adultes priment sur les droits légitimes des enfants.

Éric Raoult (député UMP) :

Dès qu'il y a un enfant, il faut un papa et une maman.

L'association Familles de France :

Discrimination à l'égard des enfants.

Pour le tribunal, le désir d’adulte a été plus fort que le droit de l’enfant.

L'Eglise catholique :

Pour le bien de l'enfant, un couple de parents est constitué par un homme et une femme.

D’après le dernier sondage sur le sujet par BVA pour Canal+ :

En 2009 . 57% sont d’accord

à titre de comparaison :

en 2006 . 48%

en 1999 28%

Il serait quand même bien que les politiques ne repoussent pas aux calandres grecques de 2012 un débat sur le sujet … nos dirigeants qui aiment naviguer au gré des sondages, feraient bien de s’inspirer de ce dernier …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flash-News 2215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte