Magazine Médias

Fringe [2x 07]

Publié le 15 novembre 2009 par Lulla

dnes_season4_fringe_bishops

Of Human Action // 5 91o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_22432
vlcsnap_46930

   Après un épisode décevant et ennuyeux la semaine dernière, Fringe retrouve toutes ses qualités et tous les défauts de ses qualités. L'intrigue du jour semblait anodine au premier abord : une sombre histoire de kidnapping. Très vite, elle est liée à Massive Dynamics puisque le père du kidnappé (comme on le croit à ce moment-là), est un éminent scientifique de l'entreprise mystérieuse. La suite a tendance à être un peu prévisible mais on se laisse prendre au jeu : l'enfant kidnappé est en fait le kidnappeur ! Tout de suite, ça rend les événements précédents beaucoup plus effrayants. Il a fait tuer plusieurs personnes avec une aisance incroyable. Sans énormément d'effets visuels, ces scènes sont assez impressionnantes. Preuve que la série peut tenir la route sans cela. Et vu la restriction budgétaire à laquelle elle doit faire face, c'est une bonne nouvelle... A partir du moment où Peter devient le chauffeur de l'adolescent, on nous trace un parallèle intéressant entre les histoires des deux hommes, finalement assez proches. Et la mère a son importance. Je ne crois pas que cela soit anodin. Walter raconte d'ailleurs que c'est William Bell qui lui a fait rencontrer celle qui est devenue plus tard sa femme et la mère de Peter. Elle est censée être morte mais l'est-elle vraiment ? Il existe certainement son double dans l'autre monde, au pire. M'étonnerait pas qu'elle apparaisse dans quelques temps.

   La fin de l'épisode, la partie la moins prévisible, nous dévoile une Nina Sharp finalement pas si bonne qu'elle le prétendait depuis un moment. On commençait à la croire. Elle est toujours en contact avec William Bell, même si elle semble ne plus avoir de réponses de sa part, et le cas du jour faisait en fait partie d'une expérience de Massive Dynamics qui a mal tourné. Au thème de la maîtrise de la pensée s'ajoute alors celui des expériences sur les enfants et même celui des clones, déjà abordés. Le garçon devenu fou est "one of the Tylers" et son père, un soi-disant tuteur. Est-ce que cela rejoint l'idée de l'armée qui se prépare à l'invasion ? Sans doute. Ces enfants sont les Olivia Dunham d'aujourd'hui et les expériences sont de plus en plus poussées...      

vlcsnap_46885
vlcsnap_31103


// Bilan // L'épisode est prenant malgré sa relative prévisibilité. Quant aux dernières minutes, elles relancent notre intérêt pour la grande Histoire de la série que l'on aimerait voir plus souvent explorée. Mission réussie.

44069764


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte