Magazine Politique

Ségolène Royal et les "dictatures amicales"

Publié le 16 novembre 2009 par Exprimeo
Ségolène Royal doit battre le record des "amis" qui veulent son bien au prix de la détruire régulièrement par des critiques qu'ils ne font subir à aucun autre leader fut-il d'opposition notoire. Etonnant climat ! Ségolène Royal subit les "dictatures amicales" : ces manifestations qui se couvrent de l'habit de l'amitié pour receler des condamnations sans appel et souvent aussi sans partage. L'opinion publique ne peut pas comprendre qu'une visite d'une leader, "seule et en perte de vitesse" de surcroît, puisse mériter de telles levées de boucliers. En réalité, la leader socialiste est bien la bénéficiaire d'une adhésion populaire qui échappe aux cercles classiques de décideurs politiques. C'est là sa force et son originalité. Plus les décideurs politiques la critiquent vivement, plus ils construisent sa singularité en affirmant d'eux-mêmes qu'ils n'appartiennent pas ou plus à la même caste. Même si elle est déplaisante au moment de son expression, il n'est pas à exclure que ces formes de "dictatures amicales" ne soient pas les seules à servir à ce point leurs supposées ... victimes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines