Magazine Cuisine

Méli-mélo d'automne

Par Maigremont

Une petite réunion d'amateurs de vins en milieu de semaine, surtout chez Benoit, ça ne se refuse jamais ! L'affluence est fluette, mais les vins proposés par Benoit ont toujours un intérêt et les découvertes risquent d'être au rendez-vous.

Les vins sont servis à l'aveugle, accompagnés du repas et sont dévoilés avant de passer au suivant.

Domaine de Pellehaut "Ampelomeryx" VDP des Côtes de Gascogne 2006 (Gros et Petit Manseng, Chardonnay et Sauvignon) : un joli nez nougat, un brin exotique sur une trame finement boisée. Bouche riche et bien équilibrée avec ce qui faut de gras pour que le vin ne se goûte pas totalement sec. Bien

Château l'Enclos des Rozes, Gaillac blanc 2007 : un 100 % Mauzac vinifié par Aurélie Balaran, fille de Jean-Marc, figure

2
emblématique du gaillacois (domaine d'Escausses). Premier coup d'essais et totalement transformé. Le vin ne s'éparpille pas, il va là où on a dû lui dire d'aller. Joli boisé avec des notes de fenouil, il s'étire longuement avec une acidité tonique. Aurélie n'est pas la fille de son père pour rien et il semble qu'elle soit bien partie pour se faire un prénom dans la région. Bravo !

Domaine de la Tournelle "les Corvées sous Curon", Arbois 2003 : finement oxydatif, avec une grosse amertume en bouche. Pas mon style du tout : 2003 doit en être la cause. A goûter de nouveau sur un autre millésime.

Domaine des Ouches "les Ouches", Bourgueil 2002 : personnellement, je suis parti rapidement dans le Sud-ouest, vers Cahors ! Le vin semble avoir quelques années derrière lui : terre humide, sous bois.  Belle attaque fondue sur les fruits noirs mais tombe comme une pierre ! Dommage. Benoit nous indique que ce vin était en pleine forme la dernière fois qu'il l'avait goûté.

Domaine Navarre "cuvée Olivier", St Chinian 2006 : un très joli vin doté d'une robe incroyablement foncée, pur aussi bien au nez qu'en bouche, souple et soyeux (malgré 14 %) avec comme fil conducteur des senteurs d'herbes aromatiques. Un assemblage de Syrah, Grenache et Carignan sur schiste. Bien

Domaine d'Escausse "la Vigne Mythique", Gaillac 2004 : le vin de la soirée ! Une cuvée normalement réservée pour un ou deux restaurateurs (merci Benoit) Nez complexe d'herbes coupées, de cassis et de myrtille. La bouche est savoureuse, gourmande, sur des notes d'oranges sanguines et de cannelle. Le fond de bouteille emporté dans le cabas direction la maison m'a procurée un immense plaisir sur une semaine : le vin n'a pas bronché d'une oreille. Il se livre enfin : testé il y a presque 2 ans, le bougre n'avait rien dit du tout. C'est maintenant devenu un très très beau vin.

Domaine Piquemal "la Perle Pourpre", Rivesaltes 2007 :arômes de griotte et de fraise avec un peu de bois. Plutôt simple mais bien fait.

3
Château le Fagé "Cuvée Grande Réserve", Monbazillac 2003 : le vin évolue sur des notes de pêche de vigne, de frangipane et de sucre d'orge. Le vin livre un style dynamique et une finale dense, charnue et un léger côté végétal bien plaisant. 2003 démontre une fois de plus avec ce beau Monbazillac, que ce millésime du côté des liquoreux n'est pas à mettre à la poubelle, bien au contraire !

Les Vignerons Catalans en Roussillon, Rivesaltes 1974 Ambré Hors d'Age : simple mais clairement sur la noix, la figue, marqué de fruits secs et un rancio appuyé. La bouche est bien agréable comme cette soirée d'ailleurs.

Merci Benoit

Ajouter le blog de Maigremont à vos favoris

Retour à la page d'accueil


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maigremont 849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines