Magazine Politique

Affaire de la distribution Mailorama et travailleurs sans papiers en grève: une "comparaison".

Publié le 15 novembre 2009 par Lalouve
On a que des occasions de bien rigoler en ce moment dites donc...
Sacrés farceurs, à la Préfecture de Police de Paris, beaucoup d'humour....
Alors quand une société qui veut promouvoir son sale business à coup de distribution d'euros dans une société en crise, avec un taux de chômage endémique, des dizaines de milliers de travailleurs pauvres en plus chaque année, pas de problème on ne trouve aucun moyen de l'interdire préalablement et fin du fin, à la réflexion , MAM la justicière ne poursuivra pas...
Et quand il s'agit de dégager des travailleurs grévistes sans papiers, qui se battent pour le respect de droits qui furent un jour CONSTITUTIONNELS, aucun problème pour la Préfecture de police de Paris, on leur envoie les flics, sans passer par la case décision de justice.
Motif? Trouble manifeste à l'ordre public voyons! Principe de précaution voyons!
Dans un cas la liberté de manifester, la liberté d'expression, la liberté de manifestation sont respectées, et bien au-delà, alors qu'il était ÉVIDENT que cette distribution d'argent tournerait mal; dans l'autre cas, dégagez le plancher les travailleurs sans papiers, qui n'ont JAMAIS créé le moindre trouble à l'ordre public dans AUCUNE de leurs manifestations ou rassemblements, il y a risque de trouble à l'ordre public?!!
Mais il faut dire que la société en question "Mailorama" est une filiale du groupe "Rentabiliweb".
Et "Rentabiliweb" c'est qui?
"Leader sur son secteur d’activité, Rentabiliweb est côté en bourse sur Alternext Paris et Bruxelles depuis le 6
décembre 2006 et compte parmi ses actionnaires Jean-Baptiste Descroix-Vernier, son Président-Fondateur,
Stéphane Courbit (Financière Lov), le groupe Arnault ainsi que des personnalités issues de la finance et de la
politique avec Jean-Marie Messier et Alain Madelin."

Source de l'info ici:http://www.mailorama.fr/docs/Dossier-de-presse-Mailorama.pdf
Et ben voilà, pas difficile, suffisait de se pencher 5 minutes sur la question, et on comprenait tout de suite pourquoi cette manifestation dégueulasse, condamnée à tourner à l'émeute, ne serait ni interdite ni sanctionnée.
Et pendant ce temps, une dizaine de pauvres gars qui ont craqué et exprimé leur écœurement de ce système sont en garde à vue ou en prison et on continue à déloger les travailleurs sans papiers qui paient impôts et cotisations qui subventionneront ce genre d'activités...
Allez, BRAVO! VIVE LA FRANCE!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par meilleure assurance habitation
posté le 19 mars à 00:58
Signaler un abus

Un article très passionnant ! Merci

A propos de l’auteur


Lalouve 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines