Magazine Conso

La modasse n’a pas de limites, la vénalité non plus…

Publié le 16 novembre 2009 par Lagrandesardine

Samedi 14 novembre, branle bas de combat : mise en vente de la collection Jimmy Choo pour H&M!
Les modasses de France et de Navarre sont sur le pont, bien avant l’ouverture, la CB entre les dents, bravant le vent et la pluie.
Certaines sont arrivées en pleine nuit, d’autres à l’aube.
Elles attendent, fébriles, de pouvoir claquer leur thunes.
Les portes s’ouvrent, elles se ruent, attrapent tout ce qui leur tombe sous la main, à leur taille ou pas, à leur goût ou pas, peu importe.
L’essentiel est de ne pas repartir les mains vides.
Elles paient.
Sortent triomphantes avec les précieux sacs.
Heureuses d’avoir déniché des pièces qui leur plaisent.
Pour une minorité, enfin je l’espère.
La majorité des pièces vendues à l’arraché en quelques heures se retrouve sur Ebay le jour même.
Jusqu’à trois fois plus cher qu’en boutique…
Et là, je me dis que c’est pathétique.
Qu’on fasse la queue des heures pour obtenir un objet convoité, pour se faire plaisir, je le comprends, je l’ai fait (pour des places de concerts par exemple)
mais pour se faire du fric, alors que des filles auraient vraiment aimé avoir ces pièces pour elle, là j’ai beau chercher, je ne comprends pas…

PS ça m’énerve je les aimais bien les bleues moi…
PS2 si tu es vénale mais gentille tu peux me les offrir…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lagrandesardine 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines