Magazine Environnement

Je n'irai pas à Copenhague....

Publié le 16 novembre 2009 par Chezfab
copenhague.jpg

Non je n'irai pas à Copenhague. D'abord parce qu'il me semble stupide d'aller faire le zouave sous les fenètres des présidents alors que tout sera déjà ficelé par les ministres avant (c'est en ce moment la réunion importante). Ensuite parce que c'est complètement illogique de faire du CO2 en plus pour aller se faire plaisir quand on dit vouloir sauver la planète (parce que c'est pas à côté Copenhague !).

Je crois que tout le monde sait que ce sommet ne donnera rien. Les oligarques ont dit que la récrée avait assez durée, alors stop, plus de contraintes. Et les élus, issus de cette oligarchie, parce que nous les avons mis là, vont dire "on ne peut avoir un accord tout de suite, on se reverra plus tard". Plus tard ? Quant on aura atteint les +4 degrés ? C'est maintenant, ou plutôt c'était hier qu'il fallait agir !

Vous allez me dire "il tape encore sur les oligarques". Et bien oui : vous croyez que c'est pour quoi qu'il n'y aura pas d'accord ? Tout simplement parce que ces messieurs (et dames) estiment avoir trop perdu pendant la "crise" (qu'ils font payer aux pauvres) et veulent que la bourse reparte et le business aussi, et à fond ! Donc pas question de contraintes écologiques non mais ! Et ça, les gouvernants de nos pays, tous dépendants de ces néfastes, eux, ils l'ont entendu et vont tout faire pour que ce voeux soit exaucé. Abracadabra, la banquise encore fondra !

La Chine et les USA se rapprochent (normal, elles sont interdépendantes du fait du dollar) pour contrer ce sommet et toute avancées sur le climat. L'Europe joue les "mais je suis déjà un bon élève alors bon". Mais ces trois puissances (avec le Japon et la Russie) ont trouvé des gens à montrer du doigt : les pays en voie de développement, comme on dit, les pauvres quoi ! Alors que ces pays ne sont que les manufacturiers ou fournisseurs de matières premières (malgré eux, pour les populations) des puissances nommées précédemment, ils se retrouvent accusés de tous les maux ! C'est tellement simple, limpide et pourri !

Trouver un ennemi plutôt que de se remettre en question ! Et tout cela au nom du libre échange, du capitalisme et ... de l'argent !

Alors, il est temps de changer le donne : chacun de nous a une force, mettons la en commun face à l'ennemi, le vrai. L'oligarchie dirigeante doit être mise à mal et vite !

Mais non, décidément, je n'irai pas à Copenhague....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog