Magazine Médias

Desperate Housewives [6x 08]

Publié le 17 novembre 2009 par Lulla

dnes_season4_dh_lynette_min

The Coffee Cup // 14 4oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_141629

   Les hommes de Wisteria Lane ont toujours été très passifs et se sont toujours fait mener par le bout de la bite par leurs épouses mais ça commence franchement à devenir ridicule. Je pense d'abord à Mike, sans doute le pire de tous. C'est pas que la guéguerre entre Katherine et Susan me lasse, mais un peu quand même. D'autant que c'est du recyclage cette année puisque la chose avait déjà été traitée la saison passée. Cela fait maintenant 8 épisodes que l'intrigue est développée et je crois qu'il est temps d'y mettre un terme avant que ça devienne lourd. Il faudrait que Mike fasse quelque chose. Il ne dit jamais rien, il regarde les deux pimbêches se fighter mais il n'intervient jamais ! En attendant cet élan de sagesse de la part des scènaristes, ils ont fait du boulot correct sur cet épisode. La première scène au tribunal était très amusante et Dane Delany s'en est encore donnée à coeur joie. C'est définitivement la Katherine cinglée que je préfère de toutes les versions qu'il existe du personnage. Et puis c'est un détail mais son petit chapeau léopard lui a donné un aplomb supplémentaire. Le ramassage d'ordures était très classique dans le genre mais efficace. En revanche, le piège tendu par Katherine dans lequel Susan tombe à pieds joints était tellement prévisible et tellement pas drôle... Et là encore, Mike a été d'une bêtise confondante. Inutile de souligner que c'était également le cas pour Susan, c'est une seconde nature chez elle.

   Orson aussi fait preuve d'une grande idiotie mais son cas est un peu différent. D'abord parce qu'il n'était pas comme ça avant. Il était bien plus malin. Ensuite parce qu'il nous fait presque de la peine à force. Cela me fait toujours rire lorsque Bree l'accuse de chantage parce qu'on ne l'a pas souvent vu à l'oeuvre le garçon. A croire qu'elle en rajoute des tonnes et puis elle s'est mise dans le pétrin toute seule après tout ! Là où Orson me déçoit grandement c'est qu'il fasse encore confiance à Bree. Il a beau avoir des soupçons, il ne creuse pas plus que ça et charge Angie de le faire à sa place. Alors ok, ça permet de lier un peu plus Angie à Bree, mais à une autre époque, il aurait fait sa petite enquête tout seul ! Et puis comme pour l'intrigue de Susan et Katherine, ça traîne beaucoup trop en longueur. Il serait temps que la vérité éclate au grand jour et que Kyle McLachlan quitte, d'une manière ou d'une autre, le show. Je l'adore mais je préfère le voir exercer son talent ailleurs. Il mérite tellement mieux ! Bon, à coté de ça, j'admets que les intéractions entre Bree et Angie étaient plutôt bonnes et pas artificielles en plus puisque leurs deux intrigues se croisaient quelque part. Bree est celle qui trompe, Angie est celle qui a été trompée et elles apprennent chacune de l'expérience de l'autre. En revanche, la scène avec Karl au moment de l'arrivée impromptue d'Orson ressemblait beaucoup trop à des scènes de la saison 1 entre Gaby, son jardinier et Carlos. Il manquait juste la tondeuse. Qu'on ne vienne pas me dire que la série ne tourne pas en rond. Elle ne fait que ça !

       

vlcsnap_172679

   Carlos, parlons un peu du spécimen. C'est certainement un des résidents de Fairview qui m'est le plus sympathique car il a souvent su tenir tête à son petit bout de femme. Sa relation avec Lynette était assez intéressante jusqu'ici mais voilà qu'on le fait devenir un monstre d'égoïsme en quelques secondes. Il prend très mal le fait que Lynette soit enceinte et monsieur avait même décidé avant de le savoir de l'envoyer illico presto à Miami ! Hein ? Il est au courant qu'elle a quarante gamins, un mari au chômage et qu'elle n'a certainement aucune envie de partir ? Ils sont censés être amis. Les amis ça discutent. Là, il lui impose cette promotion à l'autre bout du pays ! Sans compter que Tom est son pote... Bref, ça ne lui ressemble pas, ça ne ressemble à rien d'ailleurs. Bad bad idea. Par contre, c'est un soulagement qu'il sache enfin pour sa grossesse, ça commençait à sérieusement traîner. L'intrigue de Gaby est judicieusement reliée à celle-ci et offre quelques bons mots de drôlerie avec le pasteur. Cela ne sonne pas très neuf mais on s'en contente amplement. Une petite apparition de Juanita n'aurait fait de mal à personne.

   Et puis il y a bien-sûr l'intrigue fil-rouge qui avance tout doucement, suffisamment en tous cas pour susciter un peu d'intérêt de notre part. Nick n'est pas un mari passif lui. C'est plutôt un mari volage et même un étrangleur à ses heures perdues. C'est en tous cas ce que l'on veut nous faire croire mais je continue de penser que ce serait trop simple. Ce n'est pas lui qui a agressé (tué ?) la serveuse du coffee shop. Qui alors ? J'ai envie d'écarter Danny d'office tant on n'entend plus parler de lui. Mais je reste méfiant. Et la piste Angie reste toujours la plus sérieuse. Elle a vu son mari avec la serveuse et son sang n'a fait qu'un tour ! Là aussi ça me paraît trop simple mais à l'heure actuelle on n'a aucune autre piste donc. L'appel que Nick passe à un officier de police (vraisemblablement) n'est pas très clair. Il a l'air de vouloir arrêter sa cavale mais à condition qu'on la laisse "elle" tranquille. Est-on sûr qu'il parle bien d'Angie ? Non...

vlcsnap_168611


// Bilan // Bien que la plupart des événements y soient prévisibles, on peut faire entrer cet épisode dans la catégorie des "passables, peut mieux faire" : quelques bons moments de comédie ont sauvé la mascarade.   

 

44069764


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte