Magazine Culture

Une application et ses petits

Publié le 31 octobre 2007 par Alex Gaudin

Tout le monde ou presque connaît Flickr, le site d’hébergement de photos, créé en 2002 et racheté en 2005 par Yahoo!
Le site propose un système d’indexation des visuels par mots clés et offre aussi la possibilité de créer des groupes d’utilisateurs par centres d’intérêts.
Je trouve très intéressant la façon dont le succès de Flickr entraîne dans son sillage la création d’applications de type Mashup qui viennent renforcer les qualités premières du site et y ajouter des fonctionnalités.
L’enseignement à tirer est le suivant : Flickr est un bon exemple de site qui repose sur la mutualisation de données personnelles (des photos – et comme le fait Youtube avec les vidéos).
Mutualisation qui a pour principal conséquence de créer un terreau fertile de synergies.
Des individus, des sociétés, des spécialistes informatiques, tout un tas de compétences se mobilisent pour apporter de nouvelles fonctionnalités au modèle Flickr.
Ainsi sont créées des applications spécifiques à des centres d’intérêts.
Petit tour d’horizon de ce que j’ai trouvé pour l’instant (donc non exhaustif)
  • Les applications qui utilisent la base de données (visuels) de Flickr pour créer un projet parallèle.
    C’est par exemple le cas de l’Ad Generator : un outil qui met en relation de façon aléatoire des slogans publicitaires déconstruits puis remixés avec des visuels issus de Flickr. Visuels choisis pour être définis par des mots-clés communs aux slogans publicitaires.
  • Deuxième cas de figure, les mashup (association de deux applications en une seule)
    créés à partir de Flickr et qui ont pour objectif d’accéder à des visuels Flickr autrement que par la recherche par mot-clé. Le premier, Earthalbum, est réalisé à partir de Google Earth et offre une sélection de visuels pris dans le monde. Le mode de recherche se fait via un planisphère : on clique sur un pays et une sélection de photos est proposée.
    Sur le même principe, Flickrvision offre toujours à partir d’un planisphère une sélection aléatoire des visuels les plus récemment mis en ligne sur Flickr de par le monde.
  • Plus intéressant, ce sont toutes les applications qui vont permettre de retrouver des visuels de façon plus intuitive ou interactive. C’est par exemple le cas de ce projet qui propose de faire une recherche de façon assez classique par mot-clé, mais qui présente ensuite les résultats sous forme de mosaïque et en proposant des mots-clés associés à la première recherche, permettant ainsi d’affiner sa recherche. Autre exemple particulièrement intéressant, l’application développée ici par Jim Bumgardner et qui permet de rechercher un visuel par une entrée couleur. C’est assez bluffant et très utile.
  • On trouve aussi des marques qui utilisent Flickr pour développer des stratégies de marque basées sur le principe d’affinités communautaires. J’avais parlé ici de Jeep qui a développé un projet dans ce sens.
  • Enfin, pour les blogueurs, on trouve des applications comme Pictobrowser qui permettent d’insérer un slideshow réalisé à partir de visuels Flickr dans son blog.
    En parlant de slideshow, on peut aller voir celui réalisé par 3iying, une société américaine de marketing, qui est allé interroger des jeunes filles sur leur perception de pubs qui leur sont apriori destinées…
    Voilà.
    Bien évidemment il suffit de remplacer le mot Flickr par un nom de marque pour comprendre quels sont une partie des enjeux de communication de marque aujourd’hui : être à même de développer – à l’instar de Flickr – des synergies entre consommateurs en se positionnant comme une sorte d’incubateur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alex Gaudin 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine