Magazine Culture

Fonte des glaces polaires: Les pays scandinaves demandent un après-Kyoto

Publié le 01 novembre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com

La Suède, la Finlande, le Danemark, la Norvège et l'Islande appellent la communauté internationale à trouver un accord sur un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Banquise (Reuters)

Les pays scandinaves ont tiré la sonnette d'alarme: concer l'accélération de la fonte de la banquise dans l'Arctique, jugeant qu'elle pourrait s'avérer irréversible sous l'effet du réchauffement climatique.
Accord avant 2009
La Suède, la Finlande, le Danemark, la Norvège et l'Islande exhortent la communauté internationale à se mettre d'accord avant la fin 2009 sur un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui prendrait le relais du protocole de Kyoto.
"L'Arctique et le monde ne peuvent attendre plus longtemps", ont déclaré les ministres de l'Environnement des cinq pays dans un communiqué commun publié après une réunion à Oslo. Tous disposent de territoires dans l'Arctique. "Le climat s'achemine vers un tournant après lequel des processus irréversibles seront déclenchés", ont-ils ajouté, en référence à la fonte. Ils soulignent que la banquise sur l'océan Arctique s'est réduite en septembre à 4,13 millions de km2, soit sa surface minimale depuis le début des photographies par satellite, en 1979.
"Point de non-retour"
La fonte de la glace, attribuée par le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec) de l'Onu aux émissions de gaz à effet de serre liées à l'utilisation de combustibles fossiles, met en danger les peuples indigènes vivant de la chasse et l'existence de certaines espèces telles que les ours polaires et les phoques. Le ministre suédois de l'Environnement Andreas Carlgren a déclaré que la fonte de la banquise dans l'Arctique pourrait avoir déjà atteint un point de non-retour. "Nous avons peut-être atteint un tournant", a-t-il dit.
De nombreux spécialistes du climat affirment que l'Arctique se réchauffe à peu près deux fois plus vite que le reste du monde car l'eau et les terres découvertes par le recul de la glace absorbent davantage la chaleur que la banquise et la neige, de couleur blanche et reflétant donc davantage les rayons du soleil. SUR RELATIO: QUELLE STRATEGIE DE L'UNION AU POLE NORD >>>>>>>>>>>>>> UNE FICHE WIKIPEDIA SUR LE PROTOCOLE DE KYOTO >>>>> SUR  RELATIO: L'ANNEE POLAIRE, LE TRESOR DES GLACES >>>>>

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :