Magazine Culture

Europe/Afrique: Les leçons du Président allemand

Publié le 05 novembre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com
Au moment où le France dit vouloir en finir avec la FRANCAFRIQUE te "L'Afirque de papa", le discours prononcé par Président fédéral allemand sonne comme une leçon donnée à Paris....Le président allemand Horst Köhler a défendu ce week-end la perspective d'un partenariat "sur un pied d'égalité" entre les pays industrialisés et l'Afrique ,mais  il a surtout appelé hier les pays industrialisés à "s'abstenir de donner des leçons à l'Afrique" et critiqué la "double morale du nord". Des critiques que bien des Africains reprohent touljours à la France surtout depuis le discours de Dakar de Sarkozy, discours pour le moins à double interprétation..
En clôture de la troisième conférence du cycle "Partenariat avec l'Afrique", qu'il a lui-même lancée en 2005, M.Köhler a souligné notamment que les
 Africains ont conscience de leurs problèmes, tels que la corruption et le manque d'éducation. Ils misent beaucoup sur l'initiative individuelle pour résoudre leurs problèmes. Ils font preuve d'une grande "volonté de créer". "La nouvelle Afrique a conscience de ses valeurs, et de sa valeur". Elle est en passe de trouver "sa propre modernité". Bon connaisseur du continent noir, M. Köhler aimerait donc voir les pays industrialisés aider davantage les Africains à s'aider eux-mêmes.
Le président regrette la "double morale" qu'il observe "au nord" en matière de migrations, de commerce ou d'exploitation des ressources naturelles. Cette attitude fait obstacle à un véritable "partenariat" avec l'Afrique, estime-t-il. "Toute politique qui voit des gens embarquer dans des coques de noix et risquer leur vie pour traverser la mer doit veiller à ce que ces gens trouvent du travail en Afrique", a-t-il affirmé. De même, en matière commerciale, les Européens sont à ses yeux trop lents, y compris à comprendre la dimension morale du problème. Les droits de douane, les subventions, les contrats de pêche inéquitables ou encore le manque de transparence dans le secteur des matières premières entravent le développement économique de l'Afrique.
Organisée à l'initiative du président allemand, la troisième conférence du "Partenariat pour l'Afrique" réunissait durant deux jours des responsables politiques, des entrepreneurs, des syndicalistes et des artistes venus d'Allemagne et d'Afrique au couvent d'Eberbach, près de Wiesbaden. Parmi les participants figuraient les présidents du Botswana, du Mozambique, du Bénin, de Madagascar et du Nigéria. La conférence s'intitulait "Les défis du changement - Des réponses africaines et allemandes". Tout un programme pour ce 3ème forum destiné à améliorer la compréhension réciproque entre Allemands et Africains.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog