Magazine Politique

Le Nouveau Centre confronté à la disparition du centrisme

Publié le 06 novembre 2007 par Exprimeo
Le Nouveau Centre demande davantage de lisibilité à la politique gouvernementale. Il lui sera difficile d'exister dans la phase de bipolarisation qui est désormais ouverte. Les problèmes perçus par les Français sont tellement graves et immédiats (délinquance, chômage, exclusions multiples…) qu'ils ouvrent l'âge de faire et bien davantage de faire vite. C'est donc un profil de caractère avec une forte dose d'énergie qui est actuellement attendu. Le sentiment de menaces progresse fortement dans toutes les enquêtes comme dans toutes les catégories sondées. Ce sentiment change complètement la donne. Les programmes présidentiels doivent être marqués par la praticité. Ils doivent entrer rapidement dans les faits. Ils doivent être utiles pour rendre la vie plus simple et plus sûre. C'est à la valeur d'usage que les " citoyens consommateurs " vont apprécier l'impact des propositions. La réduction du mandat présidentiel à 5 ans a constitué dans les faits une évolution décisive dans l'émergence d'une présidentialisation incontestable. Le rapprochement des élections législatives du scrutin présidentiel a accentué cette évolution. De 2002 à 2005, des facteurs purement conjoncturels ont atténué l'impact de ce changement structurel. En 2007, le pays est entré dans un régime présidentiel. Toute sa vie politique est axée sur la mise en oeuvre du contrat passé entre le Président et les Français lors du vote présidentiel, seul scrutin où la France constitue une réelle circonscription unique. Cette confirmation à part entière va profondément modifier le paysage politique dans de nombreux domaines : * la bipolarisation des forces politiques est renforcée, * un parti politique ne peut exister durablement que s'il a capacité à porter en son sein un vrai présidentiable, * la fonction de Premier Ministre est appelée à connaître des évolutions radicales. Le Nouveau Centre n'a pas d'espace à terme sauf à lui confier comme raison d'être la fragilisation de F. Bayrou qui lui aussi est confronté avec encore davantage de difficulté à cette nouvelle donne politique qui n'ouvre pas d'espace au centre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines