Magazine Cuisine

Durant l'hiver, la mâche est une salade très appréciée

Par Opapilles

Durant l'hiver, la mâche est une salade très appréciée pour sa rusticité mais aussi pour la saveur très agréable de ses feuilles.

La mâche (valerianella olitoria) est une petite plante annuelle qui pousse partout en Europe, à l'état sauvage et considérée parfois comme une « mauvaise herbe". On la sème en fin d'été pour en profiter dès l'automne et jusqu'au printemps. Ses feuilles réunies en rosette sont un peu charnues et la tige porte si on la laisse fleurir de petites fleurs bleu pâle. On récolte les rosettes dès qu'elles sont bien formées, en général 3 mois après le semis, avant que les fleurs ne surviennent, sinon les feuilles seront plus amères. On coupe ces rosettes un cm au-dessus du sol, sans arracher le pied. La mâche est remontante et de nouvelles rosettes plus petites apparaîtront et seront récoltées un mois plus tard.

mache.jpg

La mâche contient en grande quantité vitamine C, vitamine E et béta-carotènes et possède des propriétés antioxydantes. Elle est également riche en vitamine B9, en fer et en Omega 3. En utilisant de l'huile de colza et de sésame pour l'assaisonnement, on fait le plein d'acides gras essentiels. En effet, la mâche se mange le plus souvent crue, en salade. Elle se marie bien avec les betteraves, les pommes et les noix. Comme elle est fragile, il faut l'assaisonner au dernier moment, et comme elle est douce, il faut utiliser des huiles discrètes (colza et sésame) et du vinaigre de cidre.

Sur ce sujet, 12 articles sont déjà parus sur le blog, on peut les relire en suivant le lien archives/tag/mache.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine