Magazine Info Locale

Protéger les Franciliens!

Publié le 13 janvier 2010 par Chamault

 Protéger les Franciliens!

Les 14 et 21 mars prochains, NOUS ÉLIRONS nos CONSEILLERS RÉGIONAUX

 

Une grande Région pour tous les Franciliens 

 

Faire de la Région un Bouclier social pour protéger les Franciliens

 

Assurer l’accès à la santé pour tous : première facette duBouclier social

Parce que la santé ne doit pas devenir un luxe pour les franciliens, parce que ladroite ne cesse de répéter ses attaques contre notre système de santé (hausse duforfait hospitalier, déremboursements de médicaments, fermetures d’hôpitaux…), ilest de notre responsabilité politique d’agir pour garantir un système de soinsaccessible, juste et efficace.

Nos 4 propositions aux Franciliens en matière de Santé :

-le financement d’une mutuelle de santé pour les jeunes

- un grand plan de rénovation des urgences hospitalières

- la construction de centres de santé dans les quartiers les plusdéfavorisés

-une aide à l’installation de médecins et d’infirmières dans les territoires qui en sont dépourvus

Complémentaire santé pour les jeunes

Pour faciliter l’accès aux soins, nous proposons de soutenir financièrement, souscondition de ressources, les jeunes Franciliens de moins de 25 ans qui souscriventune complémentaire santé. L’augmentation - qui était prévisible compte tenu dutransfert de charges de la sécurité sociale vers les mutuelles - des tarifs descomplémentaires santé, met en péril la couverture santé de millions de nosconcitoyens.

Urgences hospitalières

L’accueil au sein des services d’urgences de nos hôpitaux n’est malheureusementpas toujours au niveau des attentes très fortes des patients. La Région Ile-de-Franceintervient depuis 2003 pour améliorer cet accueil. Il faut aller plus loin et aider leshôpitaux à mieux remplir leur mission en soutenant la rénovation des locaux,l’équipement des services et des SAMU/SMUR ainsi que la formation des urgentistesà l’échographie.

Offre de soins de proximité

Plus de 100 communes sont déficitaires en médecins généralistes. Ces communessont majoritairement rurales à l’exception de plusieurs villes de Seine-Saint-Denis. Orl’accès aux soins est conditionné par l’exercice des professionnels de santé àproximité.La majorité régionale a pris de nombreuses mesures en ce sens comme lefinancement des maisons de santé pluridisciplinaire ou les centres de santé, lesdispensaires.Nous devons renforcerons cette politique et aiderons à l’installation de médecins etdes infirmières dans les territoires déficitaires. Dans le même esprit et à l’image dece qui se fait dans d’autres régions dirigées par la gauche, nous proposonsd’impulser des contrats Réciprosanté pour encourager les étudiants en médecine à exercer dans les territoires qui en sont dépourvus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chamault 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte