Magazine Info Locale

Plan d'Urgence pour l'Île-de-France : le Delanopolis s'engage !

Publié le 13 janvier 2010 par Delanopolis
Pour manifester leur mécontentement contre le pouvoir central, les électeurs franciliens risquent de remettre en selle, en mars prochain, la désastreuse équipe qui gouverne la région depuis 1998. Pour éviter cette chronique d'un échec annoncé, le Delanopolis s'engage. Plan d'Urgence pour l'Île-de-France : le Delanopolis s'engage ! Ceux qui pourraient penser que le Delanopolis n'a d'autre horizon qu'un combat contre un personnage secondaire de notre vie politique - vous aurez reconnu Delanoë - se trompent. Ce qui est préoccupant à Paris aujourd'hui, ce n'est pas la personnalité de tel ou telle, mais la gestion médiocre et étriquée de la ville, qui hypothèque son avenir. Depuis 2001, elle navigue à la godille entre coups de com' et clientélisme. D'un côté, de fausses opérations de prestige, mal pensées et conduites (les Halles, le 104, le Louxor, la Gaité-Lyrique, le tram, Jean Bouin, etc, etc.) ; de l'autre, des pratiques étroitement électoralistes à grands coups de crédits gaspillés (le logement prétendument social ou les subventions en tous genres par exemple).

Il faut dire que cette étroitesse d'esprit et d'action est partagée par l'institution régionale où, depuis douze ans, une majorité rose-verte dort dans un gras sommeil. Ville et Région sont à l'unisson. La crise des transports en commun franciliens, parfois dignes du tiers-monde, n'en est qu'un exemple parmi cent autres.

Surfant sur l'impopularité actuelle du sarkozysme, M. Huchon et ses Verts alliés évitent de parler de leur bilan et s'imaginent une victoire triomphale. Les prétendus écologistes gagneront-ils un nombre suffisant de sièges pour disputer son trônelet à M. Huchon ? Ce dernier sauvera-t-il sa sinécure ? Nous en sommes réduits aujourd'hui à ces questions.

Nous savons, à Paris, ce que coûte une alliance où les Verts tiennent le PS en laisse. Ce qui se produirait, en cas de victoire de ces apprentis sorciers, ce n'est pas le Grand Paris mais le Grand Boulevard de Magenta : une réédition des errements les plus grotesques de la première mandature de Delanoë, à l'échelle régionale cette fois. Qui a envie qu'un clone de M. Baupin impose sa loi à la RATP ou contrôle nos autoroutes ?

Considérant toutes les bonnes choses qui pourraient être accomplies si les Franciliens étaient libérés d'entraves qui les brident, le Mouvement pour une gauche moderne, le Parti Libéral-Démocrate et le Rassemblement Centriste ont décidé d'unir leur force et de présenter un "Plan d'Urgence pour l'Île-de-France".

Lisez-le. Celles et ceux qui souhaitent le soutenir et, pourquoi pas, figurer sur les listes de candidats qui le porteront peuvent contacter les adresses mails ci-dessous indiquées, elles vous renverront à des contacts téléphoniques.

Nous allons entamer une campagne intense fondée sur le Net, la réactivité et la bonne humeur. Mais l'enjeu est de taille.

Cliquez ici pour voir le "Plan d'Urgence".

Vous pouvez également visiter et enrichir le site qui vient d'être lancé à l'adresse : plandurgence.fr

et contacter :

info@lemouvement.org ou presse@delanopolis.fr si vous voulez soutenir ce beau combat pour l'avenir de notre région.

Serge Federbusch
Conseiller du Xème arrondissement
Président du Mouvement pour une gauche moderne

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 84441 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte