Magazine High tech

Lorsque le sponsoring se prend les pieds dans le tapis !

Publié le 14 janvier 2010 par Monsieurparis

Lorsque le sponsoring se prend les pieds dans le tapis !Après Mickaël Phelps et le cannabis, Thierry Henry et sa main « magique », c’est au tour de Tiger Woods et ses infidélités de faire la une de tous les journaux et de s’attirer les foudres de ses sponsors.

En effet, General Motors (GM) a annoncé mercredi qu’il mettait fin à son partenariat avec le Tigre, un partenariat qui, au-delà de la rémunération pour l’utilisation de son image, permettait au golfeur de conduire gratuitement ses véhicules. La décision du constructeur automobile américain intervient après de nombreux autres retraits (Accenture, AT&T) ou prise de distance (Tag Heuer, Gillette) avec le n°1 mondial, victime en fin d’année dernière d’un scandale conjugale autour de ses nombreuses infidélités.

Seuls Nike et Electronics Arts lui sont, pour le moment, restés fidèles.

Tout ce battage médiatique soulève la question de la fidélité, c’est le cas de le dire, du sponsor à travers le temps.

Faut-il condamner les sponsors volatiles ?

La définition du sponsor est claire : C’est un annonceur apportant son soutien financier à un événement ou une personne en échange de différentes formes de visibilité sur l’événement ou à travers la personne.

De fait, à partir du moment où le sportif ne représente plus les valeurs que la société veut diffuser, la rupture semble inévitable.

Dans le cas de Tiger Woods, son profil était parfait, les sponsors l’ont bien compris, se sont bousculés au portillon et on fait de lui le sportif le mieux payé au monde.

Imaginez-vous un peu dans la tête d’un dirigeant d’une multinationale : Un génie du golf, précoce, intelligent, au comportement irréprochable et en plus noir américain. Le moyen idéal pour montrer que vos produits partagent les mêmes valeurs : l’ouverture, la modernité, la précision, la réussite et le talent.

Gillette a poussé le concept encore plus loin avec « la perfection au masculin ! » et ses 3 sportifs qui correspondaient si bien à la signature de la marque…jusqu’à récemment ! Car, après le scandale de la main de Thierry Henry et l’effacement en post production du ballon dans sa main sur le plan final, que vont-ils effacer sur Tiger ?

Je mets donc mon billet sur le tournage d’une nouvelle publicité Gillette.

Pour terminer, gardez cela en tête, les vrais sportifs, les passionnés vous le diront tous, l’important c’est ce qu’il se passe sur le terrain, leur vie perso ce n’est pas notre problème (A partir du moment où la France gagne !).

Monsieur à Paris

Réagissez à l’article !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Monsieurparis 894 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte