Magazine Info Locale

Les opérations de chirurgie ophtalmologique reprennent à l’hôpital de Khon Kaen

Publié le 15 janvier 2010 par Assofi

KHON KAEN – L’hôpital de Khon Kaen a recommencé à opérer les patients de la cataracte, en suivant désormais des consignes plus strictes afin d’empêcher que les tragiques incidents récents se reproduisent.

Le mois dernier, dix patients ont été frappés de cécité après avoir subi une chirurgie oculaire et ont développé de graves infections. La cause de ces infections aux yeux reste un mystère à l’heure actuelle.

Aussitôt ces incidents fâcheux connus, l’hôpital a décidé de suspendre toutes les opérations de chirurgie ophtalmologique ; les interventions de cette nature ont repris seulement dans la nuit de mercredi à jeudi cette semaine quand deux patients ont été opérés de la cataracte.

À l’intérieur de la salle d’opération, des fonctionnaires de la Division de contrôle des maladies infectieuses (Infectious Disease Control Division) ont observé attentivement l’équipe médicale, qui a scrupuleusement respecté l’ensemble des mesures préconisées pour éviter les infections.

« Les opérations ont réussi et l’état des patients est satisfaisant », a déclaré hier le docteur Weerasak Anutangkoon, responsable du département d’ophtalmologie de l’hôpital.

Les deux patients, âgés de 67 et 78 ans respectivement, sont actuellement en observation à l’hôpital.

« Nous les laisserons rentrer chez eux seulement quand ils se seront entièrement remis des suites de l’opération », a précisé M. Anutangkoon.

Il a ajouté que ces opérations réussies avaient permis de remonter le moral de l’équipe chirurgicale et de redorer le blason de l’hôpital.

« Beaucoup d’autres patients ont depuis exprimé le souhait de venir se faire opérer de la cataracte dans notre hôpital », a-t-il indiqué.

Deux nouveaux patients devraient subir cette opération aujourd’hui à l’hôpital de Khon Kaen.

« Nous sommes certains que tout se passera bien », a-t-il assuré.

Entre-temps, le Bureau de la Santé publique (Public Health Office) de Buri Ram a accordé 60 000 bahts d’indemnités à un homme atteint de cécité partielle après avoir été opéré de la cataracte à l’hôpital public de cette capitale provinciale.

« Ce cas n’a été causé ni par une infection, ni suite à une erreur médicale », a affirmé le docteur Sompong Jarungjittanuson, responsable de la Santé publique à Buri Ram, précisant qu’ici, la cécité est due à un décollement de la rétine du patient.

« Cela peut arriver à tout le monde, et particulièrement aux personnes âgées », a-t-il ajouté.

Le patient, Pitak Phubuaduang, âgé de 52 ans, sera pris en charge par l’hôpital Srinakarin de Khon Kaen où il sera opéré de la rétine vendredi prochain.

Source : The Nation (article mis en ligne le 15 janvier 2010)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assofi 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine